Fondation vaticane Joseph Ratzinger – Benoît XVI

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Fondation vaticane Joseph Ratzinger – Benoît XVI est instituée le au Vatican, directement par le pape Benoît XVI.

Le texte fondateur précise que le pape Benoît XVI, ayant pris acte du désir de plusieurs savants de créer un organisme ayant pour but de promouvoir la publication, la diffusion et l’étude des écrits de l’alors Professeur Joseph Ratzinger, et vue la nécessité de conférer une forme juridique adéquate à cet organisme, a prévu l’établissement aux termes du Code de droit canonique et de la Loi fondamentale de l’État de la cité du Vatican de la Fondation vaticane Joseph Ratzinger – Benoît XVI.

Buts[modifier | modifier le code]

Les buts de la Fondation vaticane Joseph Ratzinger – Benoît XVI sont décrits à l’article 2 du statut, synthétisé comme suit :

  • promouvoir la connaissance et l’étude de la théologie, en particulier par l'attribution de bourses d'études et prix divers ;
  • organiser et réaliser des conférences de haute valeur culturelle et scientifique ;
  • décerner le Prix Ratzinger aux chercheurs qui se sont distingués par des mérites particuliers en se mettant entièrement au service de l’Évangile via leur vie d’étude et de recherche, et de le rendre compréhensible à leurs contemporains[1].

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Le patrimoine permettant de doter les prix et bourses d'études consiste principalement dans les revenus éditoriaux des œuvres du Pape émérite lui-même, et des contributions volontaires de ceux qui adhèrent aux idéaux de la fondation[2].

Prix Ratzinger[modifier | modifier le code]

Il est remis annuellement depuis 2011. En , à l'occasion des 90 ans du Pape émérite Benoît XVI, les treize premiers lauréats du Prix Ratzinger rédigent un livre d'hommage sous la direction de Federico Lombardi ancien porte-parole de la Salle de presse du Saint-Siège et actuel président de la fondation et de Pierluca Azzaro, le secrétaire de la fondation, intitulé « Cooperatores Veritatis »[3].

Lauréats[modifier | modifier le code]

Lauréats du Prix Ratzinger depuis sa création en 2011[4]
Année Nom Nationalité Commentaire
2011 Manlio Simonetti Italien Professeur d'histoire et littérature chrétienne ancienne.
Olegario Gonzalez de Cardedal Espagnol Spécialiste de théologie systématique.
Maximilian Heim Allemand Théologien, spécialiste de la pensée de Joseph Ratzinger, cistercien.
2012 Rémi Brague Français Spécialiste de philosophie médiévale, arabe, et des religions européennes.
Brian E. Daley Américain Théologien, jésuite.
2013 Richard Burridge Britannique Spécialiste d'interprétation biblique, prêtre anglican.
Christain Schaller Allemand Universitaire, théologien.
2014 Anne-Marie Pelletier Française Professeur d'études bibliques et écritures saintes, auteure.
Waldemar Chrostowski Polonais Bibliste, enseignant, prêtre.
2015 Mario de França Mirande Brésilien Enseignant et chercheur en théologie systématique et anthropologique, jésuite.
Nabil El-Khoury Libanais Professeur de philosophie et littérature comparative, polyglotte, traducteur.
2016 Inos Biffi Italien Professeur de théologie systématique et d'histoire de la théologie.
Ioannis Kourempeles Grec Enseignant, théologien, spécialiste des relations inter-orthodoxe et inter-chrétiennes.
2017 Théodor Dieter Allemand Spécialiste du dialogue entre luthériens et catholiques, pasteur luthérien.
Karl Heinz Menke Allemand Théologien, professeur de dogmatique et propédeutique théologique, prêtre.
Arvo Pärt Estonien Compositeur de musique sacrée.

Organes directeurs[modifier | modifier le code]

Les organes qui dirigent la Fondation vaticane Joseph Ratzinger – Benoît XVIXVI comprennent :

  • le Conseil d’administration dont les membres sont en  : le père Federico Lombardi (s.j.) président[5], Mgr Georg Gänswein, le père Stephen Horn, l’abbé Giuseppe Costa et le Dr. Renato Poletti ;
  • le Collège des commissaires aux comptes, constitué du Dr. Alessandro Grisanti, expert-comptable et président, Mgr Alberto Perlasca et Mme le Dr. Maria Teresa Carone ;
  • le Comité scientifique présidé par le cardinal Angelo Amato, entouré des cardinaux Kurt Koch et Gianfranco Ravasi, de Mgr Luís Francisco Ladaria et Mgr Rudolf Voderholzer [6].

Les écrits du pape Benoit XVI[modifier | modifier le code]

Les publications de Benoît XVI dont la diffusion contribue à alimenter les fonds pour les prix comportent tous ses écrits, y compris ceux présents dans l'Opera Omnia prévue en seize volumes[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fundation », sur le site de la Fondation vaticane Joseph Ratzinger-Benoit XVI (consulté le 15 février 2018).
  2. (en) « Patrimony », sur le site de la Fondation vaticane Joseph Ratzinger-Benoit XVI (consulté le 15 février 2018).
  3. « La Fondation Ratzinger édite un livre d'hommage pour les 90 ans de Benoît XVI », sur le site de Radio Vatican, 6 avril 2017 à 17:15 (consulté le 15 février 2018).
  4. (en) « Prize », Fondation vaticane Joseph Ratzinger-Benoit XVI (consulté le 15 février 2018).
  5. « Le père Lombardi nommé président de la fondation Joseph Ratzinger », sur le site de Radio Vatican, 1er août 2016 à 13:10 (consulté le 15 février 2018).
  6. (en) « Organs », sur le site de la Fondation vaticane Joseph Ratzinger-Benoit XVI (consulté le 15 février 2018).
  7. (en) « The plan of all the publications in 16 volumes », sur le site de la Fondation vaticane Joseph Ratzinger-Benoit XVI (consulté le 15 février 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (de+en+it+es) Site officiel
  • (it) Article sur RomaSette.it