Festival Internationnal de Porto-Novo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Festival International de Porto-Novo est une manifestation culturelle créé en dont l'objectif est de faire découvrir au monde la diversité culturelle et du riche patrimoine historique et architectural de Porto-Novo.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Festival International de Porto-Novo (FIP) est initié en janvier 2017 avec l'objectif de mieux révéler le riche patrimoine historique de Porto-Novo[1]. Il a lieu périodiquement et est aussi appelé festival international des arts et culture Vodoun de Porto-Novo[2].

Les éditions successives[modifier | modifier le code]

5e édition[modifier | modifier le code]

La cinquième édition du festival s'est déroulée du au sous le thème « Restitution du patrimoine béninois : recherche, densification et transmission des savoirs à Ajasê, Xogbonu, Porto-Novo »[3] avec la mobilisation de la population et des autorités politico-administrative du Bénin dont le ministre Jean-Michel Abimbola, l’artiste chanteur béninois Sagbohan Danialou, le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou, et le maire de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty. C'est aussi l’occasion de certains évènements cultuels et culturelles à travers les danses, la musique, de rites, de cultes et de représentations visuelles des divinités[4].

4e édition[modifier | modifier le code]

La quatrième édition du festival s'est tenue du au sous le thème «Gu ou ogo, figure guerrière de la constellation des vodun : Épistémologie d’un vodun pionnier du développement » dans le but de promouvoir le patrimoine artistique, historique et culturel de Porto-Novo[5]. Le ministre Dona Jean Claude Houssou de l’énergie représentant le Chef de l’État et son homologue des sports Oswald Homeky, le préfet de l’Ouémé Joachim Apithy, l’ambassadeur plénipotentiaire du Bénin près de l’UNESCO Irénée Zevounou ainsi que les rois et chefs traditionnels, une délégation composée de Aladji Babatundé Ola Oluwa, envoyée spécial du ministre de l’intérieur de l’État du Nigéria, ex-gouverneur de l’État d’Osun, Raouf Aregbesola de la cour royale de sa Majesté Oni d’Ilé-Ifè , d’Osun State et de la Fondation Isese Oriladimun world wild sont présents à cette édition du festival aux côtés de la population béninoise[6]. Il est compté plus 1200 masques et divinités défilants[7].

3e édition[modifier | modifier le code]

La troisième édition du festival, tenue du au sous le thème « les systèmes de divination en Afrique dans un contexte de mondialisation : enjeux et perceptions » permis la réappropriation de la culture et de l'histoire de Porto-Novo et en faire une destination touristique[8]. À la clôture du festival on compte 1 200 masques défilant sur le boulevard du cinquantenaire. Cette édition connaît la participation de la population et des autorités politico-administrative dont le chef de l’État Patrice Talon, le président de l’Assemblée nationale Adrien Houngbédji[9].

2e édition[modifier | modifier le code]

La deuxième édition du FIP s'est tenue du au [2]. Il y eu lieu des concerts, des spectacles de danses de masques vaudous, des colloques sur le vaudou, des visites du patrimoine architectural tel que Stade Charles de Gaulle, musée Honmè et jardin des Plantes et de la Nature[10]. Cette édition connaît aussi la présence du camerounais Manu Dibango[2].

1re édition[modifier | modifier le code]

La première édition du festival est lancée le samedi au par le secrétaire général du Ministère de la culture, le préfet du département de l’Ouémé, Joachim Apithy et le maire de Porto- Novo, Emmanuel Zossou[11]. La clôture de la première édition du festival est marquée par un défilé de masques Zangbéto, Egun gun, Bourians, Gounoukô et divinités endogènes à Porto-Novo[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bénin : le festival international de Porto-Novo désormais biennale », sur Africa24 TV, (consulté le )
  2. a b et c « La deuxième édition du festival international de Porto-Novo lancée », sur ortb.bj (consulté le )
  3. par La rédaction 5 Minutes infos, « Clôture de la 5ème édition du Festival International de Porto-Novo : Plaidoyer pour l'inscription de la Fip dans le budget national - 5 Minutes », sur 5minutesinfos.net, (consulté le )
  4. « Festival international de Porto-Novo : neuf jours d’attractions culturelles et cultuelles », sur La Nation Bénin, (consulté le )
  5. La Foudre dit, « Bénin : La 4è édition du Festival international de Porto-Novo démarre ce samedi », sur La Nouvelle Tribune, (consulté le )
  6. « FIP 2020: Les rideaux sont tombés », sur Matin Libre (consulté le )
  7. « L'événement Précis – Festival international de Porto-Novo: Le coup de gong du ministre Abimbola qui lance une 4ème édition époustouflante » (consulté le )
  8. « AWALE AFRIKI - BENIN- Festival International de Porto-Novo 2019 : Une édition sous le signe de la maturité », sur AWALE AFRIKI, (consulté le )
  9. « Culture : une parade de 1200 masques pour la clôture du festival international de Porto-Novo », sur ortb.bj (consulté le )
  10. « Reportage Afrique - Bénin: 2e édition du festival international de Porto-Novo », sur RFI, (consulté le )
  11. « 1ère édition du FIP-2017 : Zossou fait de Porto-Novo, le carrefour de la promotion culturelle », sur aCotonou.com (consulté le )
  12. Abayomi Ismail, « Festival International de Porto-Novo Clôture en beauté de la 1ère édition du FIP », sur Benin Best Blog (BBB) (consulté le )

Articles connexes[modifier | modifier le code]