Facteur neurotrophe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les facteurs neurotrophes ou neurotrophiques forment une famille de protéines responsables de la croissance et de la survie des neurones en développement et de l'entretien des neurones matures. Des recherches récentes ont prouvé qu'ils sont capables de faire repousser des neurones endommagés, in vitro et in vivo. Les facteurs neurotrophes sont souvent libérés par le tissu cible afin de guider la croissance des axones en développement.

Classification[modifier | modifier le code]

Famille Facteur Récepteur
Neurotrophines BDNF (Brain-derived neurotrophic factor : Facteur neurotrophique dérivé du cerveau), NT4 Trk B
NT3 Trk C
co-récepteur p75
Neuropoïétiques CNTF (Ciliary neurotrophic factor : Facteur neurotrophique ciliaire) CNTFRα1
LIF (Leukemia inhibitory factor : Facteur inhibiteur de la leucémie) LIFRβ
CT-1 LIFRβ
IL-6 (Interleukine-6) ILR
co-récepteur gp 130
Superfamille des TGF-β (Transforming growth factor β2 : Facteur de croissance transformant β-2) GDNF (Glial cell line-derived neurotrophic factor : Facteur neurotrophique dérivé des cellules gliales) GFRα1
NRTN (Neurturine) GRFα2
ARTN (Artémine) GRFα3
PSPN (Perséphine) GRFα4
co-récepteur c-ret
IGF IGF-1 IGFR-1
IGF-2 IGFR-2
FGF (Fibroblast growth factor : Facteur de croissance des fibroblastes) FGF FGFRs
HGF (Hepatocyte growth factor : Facteur de croissance des hépatocytes) HGF c-met
Serpines PEDF (Pigment epithelium-derived factor) ?
VEGF (Vascular endothelial growth factor : Facteur de croissance endothéliale vasculaire) VEGF VEGFR-2
NP-1
Midkines PTN ALK?

[1]

Chaque famille a sa propre signalisation mais les réponses cellulaires se chevauchent[2].

Usages thérapeutiques[modifier | modifier le code]

Les facteurs neurotrophes sont prometteurs dans le traitement des lésions cérébrales et de la neurodégénérescence associée à l'âge.

Modes d'administration[modifier | modifier le code]

La méthode de livraison par voie intranasale a un grand potentiel clinique parce qu'elle est simple, non invasive, rapide d'action, facile à répéter, efficace sans modification du facteur neurotrophe et parce qu'elle a très peu d'effets systémiques[3].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Tak-Ho Chu et Wutian Wu. Neurotrophic Factor Treatment After Spinal Root Avulsion Injury Central Nervous System Agents in Medicinal Chemistry, 2009, 9, 40-55.
  2. (en) Deister C, Schmidt CE, « Optimizing neurotrophic factor combinations for neurite outgrowth », J Neural Eng, vol. 3, no 2,‎ , p. 172–9 (PMID 16705273, DOI 10.1088/1741-2560/3/2/011).
  3. (en) Alcalá-Barraza SR, Lee MS, Hanson LR, McDonald AA, Frey WH, McLoon LK, « Intranasal delivery of neurotrophic factors BDNF, CNTF, EPO, and NT-4 to the CNS », J Drug Target, vol. 18, no 3,‎ , p. 179–90 (PMID 19807216, DOI 10.3109/10611860903318134).