Féerie (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Féerie (titre original : Fairyland) est un roman de science-fiction de Paul J. McAuley, paru en 1995.

Féerie a été récompensé par deux prix et a été salué comme le premier roman mettant en scène un univers biopunk : « roman de fiction spéculative génétiquement modifié dont l'écriture s'enroule avec volupté dans l'ADN du merveilleux » [1] ainsi que le définissait Philippe Curval qui faisait également de l'ouvrage une critique quelque peu nuancée[2].

Résumé[modifier | modifier le code]

Féerie nous plonge dans un futur postcyberpunk où les poupées sont des créatures à base d'ADN humain génétiquement modifié utilisées comme esclaves.
Une jeune fille, Milena, persuade un bio-hacker, - Alex Sharkey -, de l'aider à transformer les poupées androïdes en fées. Alex succombe au charme de la fillette avant qu’elle ne disparaisse. Obsédé par sa disparition, il poursuit les traces des fées partout en Europe, persuadé qu’elles sont régies par la jeune fille.

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Chronique de Philippe Curval, Magazine littéraire 373, février 1999 (Texte disponible sur le site quarante-deux.org)
  2. « Paul J. McAuley se réfugie dans le sibyllin et le verbeux, se laisse aller à des dialogues interminables entre des personnages secondaires, brode des épisodes aventureux qui ne débouchent sur rien en se grisant de mots pour le plaisir, invente des notions originales dont il ne finalise pas la réalité spéculative. Bref, la lecture est pénible, le récit déconstruit, il faut se frayer un chemin douloureux à travers la jungle du verbe, dont l'épaisseur dépasse 470 pages » op. cit.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]