Evarcha falcata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Evarcha falcata
Description de l'image Jumping spider - Evarcha falcata.jpg.
Classification selon The World Spider Catalog
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Chelicerata
Classe Arachnida
Ordre Araneae
Sous-ordre Araneomorphae
Famille Salticidae
Genre Evarcha

Nom binominal

Evarcha falcata
(Clerck, 1757)

Synonymes

  • Araneus falcatus Clerck, 1757
  • Aranea rupestris Linnaeus, 1758
  • Aranea blancardi Scopoli, 1763
  • Aranea flammata Olivier, 1789
  • Aranea coronata Walckenaer, 1802
  • Attus capreolus Walckenaer, 1826
  • Salticus abietis Hahn, 1832
  • Attus falcatus luteus Simon, 1868
  • Attus falcatus punctatus Simon, 1868
  • Attus taczanowskii Simon, 1868
  • Attus napoleon Karsch, 1873
  • Attus arcuatus Thorell, 1873
  • Ergane falcata nigrofusca Strand, 1900

Evarcha falcata est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Salticidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution

Cette espèce se rencontre en zone paléarctique[1].

Description[modifier | modifier le code]

Evarcha falcata
Evarcha falcata
Evarcha falcata
Evarcha falcata

Les mâles mesurent de 4,35 à 5,9 mm et les femelles de 5,0 à 7,7 mm[2].

C'est une araignée sauteuse diurne. Les deux yeux centraux de la face sont grands et donnent à cette araignée très vive une bonne capacité visuelle et de chasse.

Elle est proche de Evarcha hoyi et de Evarcha proszinskii, avec des distributions différentes[3]

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Evarcha falcata falcata (Clerck, 1757)
  • Evarcha falcata xinglongensis Yang & Tang, 1996 de Chine

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Clerck, 1757 : Svenska spindlar, uti sina hufvud-slågter indelte samt under några och sextio särskildte arter beskrefne och med illuminerade figurer uplyste. Stockholmiae, p. 1-154.
  • Yang & Tang, 1996 : Three new species of family Salticidae from Gansu, China (Araneae). Journal of Lanzhou University Natural Sciences, vol. 32, p. 104-106.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]