Expression des besoins et identification des objectifs de sécurité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis EBIOS)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Schéma synthétique de la méthode

La méthode EBIOS est une méthode d'évaluation des risques en informatique, développée en 1995 par la Direction centrale de la sécurité des systèmes d'information (DCSSI) et maintenue par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) qui lui a succédé en 2009.

Elle permet d'apprécier les risques Sécurité des systèmes d'information (entités et vulnérabilités, méthodes d’attaques et éléments menaçants, éléments essentiels et besoins de sécurité...), de contribuer à leur traitement en spécifiant les exigences de sécurité à mettre en place, de préparer l'ensemble du dossier de sécurité nécessaire à l'acceptation des risques et de fournir les éléments utiles à la communication relative aux risques. Elle est compatible avec les normes ISO 13335 (GMITS), ISO 15408 (critères communs) et ISO 17799.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

EBIOS est largement utilisée dans le secteur public (l'ensemble des ministères et des organismes sous tutelle), dans le secteur privé (cabinets de conseil, petites et grandes entreprises), en France et à l'étranger (Union européenne, Québec, Belgique, Tunisie, Luxembourg…), par de nombreux organismes en tant qu'utilisateurs ou bénéficiaires d'analyses de risques SSI.

Étapes de la démarche[modifier | modifier le code]

EBIOS fournit une méthode permettant de construire une politique de sécurité en fonction d'une analyse des risques qui repose sur le contexte de l'entreprise et des vulnérabilités liées à son SI. La démarche est donc commune à tous, mais les résultats de chaque étape sont personnalisés.

Étude du contexte[modifier | modifier le code]

Cette étape essentielle a pour objectif d'identifier globalement le système-cible et de le situer dans son environnement. Elle permet notamment de préciser pour le système les enjeux, le contexte de son utilisation, les missions ou services qu'il doit rendre et les moyens utilisés.

L'étape se divise en trois activités:

  • Étude de l'organisme : cette activité consiste à définir le cadre de l'étude. Il faut collecter les données concernant l’organisme et son système d’information.
  • Étude du Système Cible : cette activité a pour but de préciser le contexte d'utilisation du système à concevoir ou existant
  • Détermination de la cible de l'étude de sécurité : cette activité a pour but de déterminer les entités (bien support) sur lesquelles vont reposer les éléments essentiels (bien essentiel) du système-cible.

Étude des évènements redoutés[modifier | modifier le code]

Cette étape contribue à l'estimation des risques et à la définition des critères de risques. Elle permet aux utilisateurs du système d'exprimer leurs besoins en matière de sécurité pour les fonctions et informations qu'ils manipulent. Ces besoins de sécurité s'expriment selon différents critères de sécurité tels que la disponibilité, l'intégrité et la confidentialité. L’expression des besoins repose sur l'élaboration et l'utilisation d'une échelle de besoins et la mise en évidence des impacts inacceptables pour l'organisme.

L'étape se divise en deux activités :

  • Réalisation des fiches de besoins : cette activité a pour but de créer les tableaux nécessaires à l'expression des besoins de sécurité par les utilisateurs
  • Synthèse des besoins de sécurité : Cette activité a pour but d'attribuer à chaque élément essentiel des besoins de sécurité.

Étude des scénarios de menaces[modifier | modifier le code]

Cette étape consiste en un recensement des scénarios pouvant porter atteinte aux composants du SI. Une menace peut être caractérisée selon son type (naturel, humain ou environnemental) et/ou selon sa cause (accidentelle ou délibérée).

Ces menaces sont formalisées en identifiant leurs composants : les méthodes d'attaque auxquelles l'organisme est exposé, les éléments menaçants qui peuvent les employer, les vulnérabilités exploitables sur les entités du système et leur niveau.

  • Étude des origines des menaces : Cette activité correspond à l'identification des sources dans le processus de gestion des risques
  • Étude des vulnérabilités : Cette activité a pour objet la détermination des vulnérabilités spécifiques du système-cible.
  • Formalisation des menaces : À l'issue de cette activité, il sera possible de disposer d'une vision objective des menaces pesant sur le système-cible

Étude des risques[modifier | modifier le code]

Un élément menaçant peut affecter des éléments essentiels en exploitant les vulnérabilités des entités sur lesquelles ils reposent avec une méthode d’attaque particulière. Les objectifs de sécurité consistent à couvrir les vulnérabilités.

  • Confrontation des menaces aux besoins de sécurité : cette confrontation permet de retenir et hiérarchiser les risques qui sont véritablement susceptibles de porter atteinte aux éléments essentiels
  • Formalisation des objectifs de sécurité : Cette activité a pour but de déterminer les objectifs de sécurité permettant de couvrir les risques
  • Détermination des niveaux de sécurité : Cette activité sert à déterminer le niveau de résistance adéquat pour les objectifs de sécurité. Elle permet également de choisir le niveau des exigences de sécurité d'assurance.

Étude des mesures de sécurité[modifier | modifier le code]

L’équipe de mise en œuvre de la démarche doit spécifier les fonctionnalités de sécurité attendues. L’équipe chargée de la mise en œuvre de la démarche doit alors démontrer la parfaite couverture des objectifs de sécurité par les exigences fonctionnelles et les exigences d’assurance.

Outils[modifier | modifier le code]

Le logiciel libre[modifier | modifier le code]

Jusqu'à la mise à jour de 2010, un logiciel libre permet de consigner l'ensemble des résultats d'une étude et de produire les documents de synthèse nécessaires.

La formation[modifier | modifier le code]

Le CFSSI (centre de formation de l'ANSSI) organise des stages de formation à la méthode EBIOS pour le secteur public français. La formation en ligne sur la gestion des risques est en cours de réalisation.

L'ANSSI propose également une formation de formateurs afin de transférer les connaissances et d'éviter les éventuelles dérives dans la diffusion et l’emploi de la méthode.

Le Club EBIOS[modifier | modifier le code]

Le club des grands utilisateurs de la méthode EBIOS a été créé en 2003 afin de réunir une communauté d'experts, de partager des expériences et d'améliorer la méthode et ses outils.

Avantages et Inconvénients[modifier | modifier le code]

Avantages[modifier | modifier le code]

  • Une méthode claire : elle définit clairement les acteurs, leurs rôles et les interactions.
  • Une approche exhaustive : contrairement aux approches d'analyse des risques par scénarios, la démarche structurée de la méthode EBIOS permet d'identifier les éléments constitutifs des risques.
  • Une démarche adaptative : la méthode EBIOS peut être adaptée au contexte de chacun et ajustée à ses outils et habitudes méthodologiques grâce à une certaine flexibilité.

Inconvénients[modifier | modifier le code]

  • La méthode EBIOS ne fournit pas de recommandations ni de solutions immédiates aux problèmes de sécurité.
  • Il n'y a pas d’audit et d'évaluation de la méthode.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]