Droit Chemin (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Droit Chemin)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Droit Chemin

Album de Fally Ipupa
Sortie
Enregistré 2005–2006
Studio de la Grande Armée, Paris
Durée 79:30
Genre ndombolo, rumba congolaise, R&B
Format CD, téléchargement légal
Auteur Fally Ipupa
Compositeur Fally Ipupa
Producteur David Monsoh
Label Obouo Music, Because Music

Albums de Fally Ipupa

Droit Chemin est le premier album studio solo du chanteur congolais Fally Ipupa, sorti le sur le label Obouo Music et distribué par Socadisc.

Genèse[modifier | modifier le code]

La conception de l'album débute alors qu'il fait toujours partie du groupe Quartier Latin de Koffi Olomidé, il devient le premier musicien autorisé par ce dernier à enregistrer un album solo tout en étant un membre actif du groupe. Il signe en 2006 sur le label Obouo Music du producteur ivoirien David Monsoh, qu'il a connu lorsqu'il faisait encore partie du groupe Talent Latent en 1998[1]. Il le rencontre à plusieurs reprises car David Monsoh fût aussi le producteur exécutif de son mentor Koffi Olomidé sur les albums Effrakata et Affaire d'État paru respectivement en 2001 et 2003, période à laquelle Fally Ipupa était chef d'orchestre du Quartier Latin[2],[3].

Composition et production[modifier | modifier le code]

Il annonce que son premier album se nommera "Droit Chemin" lors d'une interview réalisée en 2005 à son domicile de Kinshasa avec le journaliste Naty Lokolé et qu'il a pris la décision de faire un album solo car il avait déjà plusieurs chansons écrites et composées et qu'il était temps pour lui d'avoir son propre opus[4].

Plusieurs musiciens faisant partie du Quartier Latin travailleront avec Fally sur cet album tels que les chanteurs Montana Kamenga et Modogo Abarambwa, l'animateur Apocalypse, les guitaristes Felly Tyson, Fofo Le Collégien, Ramazani Fulutini, Binda Bass et le batteur Titina Al Capone. Des musiciens ayant travaillé par le passé avec Koffi Olomidé sont aussi présents tels que Maïka Munan et Beniko Zangilu.

Parallèlement à l'enregistrement de son premier album et étant toujours un membre du Quartier Latin, il participe à l'enregistrement de Danger de mort l'album du groupe auquel il signera un titre nommé Pharmacien[5].

L'album se compose de douze titres accompagnés d'un titre bonus, Mioleseke, présent sur le DVD bonus car le CD, étant limité à 80 minutes, ne permettait pas d'ajouter une treizième piste. Il invite en featuring le rappeur français d'origine congolaise Ben-J des Nèg' Marrons sur le titre Sopeka et la chanteuse congolaise Barbara Kanam sur le titre 100% Love. Il se démarque de la généralité des albums congolais en y abordant un style basé sur le ndombolo pour les pistes dansantes tel que : Droit chemin et Bakandja mais aussi la rumba pour les pistes plus douce tel que : Liputa, Attente, Orgasy ou encore Associé (qui fait penser aux rumba congolaise des années 80 du T.P OK Jazz avec les trompettes) et adopte un tempo plus R&B/Pop rarement entendu sur les musiques congolaises sur les titres : Sopeka, Mioleseke, 100% Love et Prince de Southfork.

La totalité de l'album est enregistré et mixé au Studio de la Grande Armée à Paris.

Clips Vidéos[modifier | modifier le code]

  • Droit Chemin, dévoilé le 10 Juin 2006 sur le DVD de l'album
  • Mioleseke, dévoilé le 10 Juin 2006 sur le DVD de l'album
  • Liputa, dévoilé le 10 juin 2006 sur le DVD de l'album
  • Kidiamfuka, dévoilé le 10 juin 2006 sur le DVD de l'album
  • Bakandja, dévoilé le 21 mai 2007 sur le DVD de l'intégral des clips
  • Associé, dévoilé le 21 mai 2007 sur le DVD de l'intégral des clips
  • Sopeka, dévoilé le 21 mai 2007 sur le DVD de l'intégral des clips
  • Attente, dévoilé le 21 mai 2007 sur le DVD de l'intégral des clips
  • Mabele, dévoilé le 21 mai 2007 sur le DVD de l'intégral des clips
  • Naufra-Ketch, dévoilé le 21 mai 2007 sur le DVD de l'intégral des clips
  • 100% Love, dévoilé le 21 mai 2007 sur le DVD de l'intégral des clips
  • Orgasy, dévoilé le 21 mai 2007 sur le DVD de l'intégral des clips
  • Prince de Southfork, dévoilé le 21 mai 2007 sur le DVD de l'intégral des clips
  • Droit Chemin (Remix), dévoilé le 21 mai 2007 sur le DVD de l'intégral des clips

Critique et succès commercial[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

L'album est aujourd'hui considéré comme l'album ayant lancé la cinquième génération de la musique congolaise et comme un grand classique de la musique congolaise[réf. nécessaire].

Succès commercial et récompenses[modifier | modifier le code]

Droit Chemin est l'album le plus vendu de Fally Ipupa en France avec plus de 100 000 exemplaires vendus et est certifié disque d'or en 2007[6].

L'album lui vaut aussi une récompense aux Trophées des arts afro-caribéens en tant que Meilleur interprète masculin[7]

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Droit Chemin 07:58
2. Liputa 08:21
3. Sopeka (featuring Ben-J) 07:53
4. Associé 07:59
5. Mabele 06:17
6. Attente 07:01
7. 100% Love (featuring Barbara Kanam) 03:21
8. Orgasy 07:04
9. Bakandja 07:01
10. Naufra-Ketch 06:04
11. Prince de Southfork 05:28
12. Kidiamfuka 04:59
79:30
Titres bonus présent sur le DVD bonus
No Titre Durée
1. Mioleseke 04:50
84:20

Crédits[8][modifier | modifier le code]

  • Fally Ipupa - arrangements, chant, choeurs, animation, réalisation
  • Maïka Munan - arrangements, basse, synthé, réalisation
  • Apocalypse Cendre - animation (Droit chemin, Bakandja)
  • Montana Kamenga - chant (Associé)
  • Dédé Djasco - chœurs, chant (Associé)
  • Modogo Balongana - chœurs, chant (Prince de Southfork)
  • Luciana Demingongo - chœurs
  • Serge Mabiala - chœurs
  • Tripason - chœurs
  • Beniko Popolipo - guitare solo/mi-solo
  • Felly Tyson - guitare solo/mi-solo
  • Fofo Le Collégien - guitare rythmique/mi-solo
  • Pathy Moleso - guitare solo/mi-solo
  • Rama Ramazani - guitare mi-solo
  • Binda Bass - bassiste
  • Michel Bass - bassiste
  • Titina AlCapone - batterie
  • Champion Djikapela - batterie
  • Jimmy Mbonda - congas
  • Jean-Marie Bolangasa - congas
  • Maïka Munan - congas
  • Rubain Synthé - synthé
  • Brice Malonga - synthé
  • Jimmy Vondo Vele - saxophone ténor (Associé)
  • Kabasele Kabert - trompette (Associé)
  • Ben - flûte (Kidiamfuka)
  • Philippe Guez - programmation
  • Mamadou Coulibaly - direction artistique  
  • Hervé Marignac - ingénieur du son, mixage
  • Lionel de Translab - mastering  
  • David Monsoh - producteur exécutif

Références[modifier | modifier le code]