Dodémorphe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la chimie
Cet article est une ébauche concernant la chimie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Dodémorphe
Dodémorphe
Identification
Nom UICPA 4-cyclododécyl-2,6-diméthylmorpholine
No CAS 1593-77-7
PubChem 61899
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C18H35NO  [Isomères]
Masse molaire[1] 281,4766 ± 0,0174 g/mol
C 76,81 %, H 12,53 %, N 4,98 %, O 5,68 %,
pKa 8,08
Propriétés physiques
fusion 71 °C
Point d’éclair 100 °C
Pression de vapeur saturante 3,60.10-6 mmHg à 20 °C
Précautions
SGH[2]
SGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Attention
H315, H319, H335, H411,
Directive 67/548/EEC
Irritant
Xi
Dangereux pour l’environnement
N



Écotoxicologie
DL50 2 645 mg·kg-1 rat oral;
>2 000 mg·kg-1 rat peau;
CL50 5000 mg/m³/4 heures rat inhalation
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le dodémorphe est un fongicide apparu en 1968. Il est synthétisé à partir de la réaction de la cyclododécylamine avec de l'oxyde de propylène. Il est utilisé pour contrôler l'oïdium sur les roses et autres plantes ornementales. La formule commerciale est un sel de l'acide acétique (CAS 31717-87-0)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Numéro index 613-057-00-7 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)