Discussion:Peter Cheyney

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Récits de l'ombre[modifier le code]

La présentation de la "Série Dark - Peter Quayle" et de sa réédition dans "Récits de l'ombre" n'est pas cohérente.

Le recueil "Récits de l'ombre" présente 7 titres (en tout cas dans l'édition de 1988) :

* Duel dans l'ombre (Dark Duet) - ok
* Héros de l'ombre (Dark Hero) - ok
* Les étoiles se cachent (The Stars are dark) - ok
* Sinistres rendez-vous (Sinister Errand) - mentionné dans la section suivante, ok
* On ne s'embête pas (Never a Dull Moment) - cité dans la section Lemmy Caution sans mentionner cette réédition, KO
* Ombres dans la rue (The Dark Street) - ok
* Sombre interlude (Dark INterlude) - ok

En revanche, les "Récits de l'ombre" ne contiennent pas les deux titres suivants (en tout cas dans l'édition de 1988) :

* La Dame en noir (Dark Wanton) - mentionné à tort, KO
* Ombres sur Bahama (Dark Bahama) - mentionné à tort, KO

Ne disposant pas de la réédition de 2000, qui correspond peut-être à la description de cet article, je ne peux corriger.

Enfin, peut-être le titrage de cette série est-il traditionnel, mais Peter Quayle n'apparaît pas dans tous les titres de la Dark Serie, où les personnages de Fells, Guelvada, Kane sont souvent plus importants que celui de leur patron.

Dgreusard (discuter) 7 juillet 2014 à 22:40 (CEST)

* On ne s'embête pas (Never a Dull Moment) est un aventure de Lemmy Caution selon le 20th Century Crime and Mystery Writers et le Wikipédia anglais. En outre, le roman n'est pas dans la réédition de 2000 des Récits de l'ombre .
  • Sinistres Rendez-vous (Sinister Errand) ne fait pas partie de la série Récits de l'ombre. Il y a d'ailleurs une note à cet égard vis-à-vis du titre. Je l'ai modifiée pour la rendre plus claire. Le roman est dans l'édition Omnibus, mais il s'agit d'une fantaisie de l'éditeur français, mais on retrouve le titre dans la série Dark sur le Wikipédia anglais. Par ailleurs, le 20th Century Crime and Mystery Writers place le roman en marge de la série. Il s'agit donc de trancher. J'ai laissé le titre là où il a été classé, mais je ne vois pas d'objections majeure - si on maintient la note - à déplacer le titre dans la série Dark.

Enfin, il y avait une véritable erreur avec les deux derniers titres de la série qui ne sont pas dans l'édition française. La suppression de la référence a été faite. Cordialement.--184.160.213.209 (discuter) 13 juillet 2014 à 21:14 (CEST)

Pseudonymes[modifier le code]

Je suis assez inquiet concernant la mention de "Harold Burst" et "Peter Kenley" en tant que pseudonymes... surtout quand on voit le nombre de sites qui reprennent cette information !

  • Concernant Harold Burst : En première recherche, toutes les recherches sur les sites en français semblent recopier l'information publiée sur cette page, hormis la source ici mentionnée (histoire-du-polar.com, qui n'est elle-même pas sourcée). En anglais, on trouve sur author pseudonyms uniquement [Harold Brust, Peter Cheyney].
    • Il semble que Harold Brust (et non Harold Burst) soit effectivement le seul pseudonyme attesté(?) sur la toile. (Voir entre autres Books and Writers, site officiel (d'ailleurs mentionné en bibliographie). Je me suis déjà permis de corriger Harold Burst en Harold Brust
    • Peut-on dès lors supposer - même si le site officiel ne dit rien à ce sujet - que Peter Cheyney se cache aussi derrière les nouvelles parues dans Detective Weekly ? Ou alors est-ce réellement le véridique Harold Brust (qui apparaît comme rédacteur conseil de DW dès le n°194) ? Notamment :
      • The Case of the Cairo Blackmailer (DW 263)
      • Trailing the White Slaver's Victim (DW 265)
      • The Case of the Card Gang's Decoy (DW 266)
      • The Affair of the Colonel's Confession (DW 267)
      • The Case of the Wild Young Man (DW 268)
      • The Secret of the Napoleon Bust (DW 271)
  • Concernant Peter Kenley, aucun site, hormis histoire-du-polar.com et ceux qui répètent ce qui se trouve sur Wikipédia (à en juger par l'erreur Burst/Brust), rien ne figure actuellement sur la toile. Cette information est donc à prendre avec prudence. La seule référence que j'ai pu trouver à un Peter Kenley est un livre en italien ("Il segreto del castello").

Premières publications[modifier le code]

Selon le Collectors' Digest n°100, p. 104 (citant la bio "Peter Cheyney: Prince of Hokum"), Peter Cheyney et Harold Brust auraient été les auteurs de la rubrique "Tinker's Notebook" parue dans "Union Jack" du n°1216 au n°1288.