Discussion:Petar Preradović

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Traduction du poème "Veseo danak " de 1845 de Petar Preradovic[modifier le code]

--Herljevic (discuter) 27 avril 2014 à 14:58 (CEST) Un heureux jour !

Heureux en ce jour heureux ! Ma divine près de moi que tu me sois Tend vers moi ta main câline, que j'y prenne une gorgée De réconfort doux de ma chansonnette !

Heureux en ce jour heureux ! Tout là-haut dans les cieux qui brillent Je me dis être du soleil tout près Que les étoiles, je peux Les prendre dans les mains Que je puisse les assembler Comme l'enfant ses jouets.

Heureux en ce jour heureux ! Mon esprit en oiseau s'envole Dans l'air clair des pensées Par delà le monde entier Comme en chaîne pour sa pâture d'été Y énonçant toutes les gaietés.

Heureux en ce jour heureux ! Mon coeur rempli par excès ! Tous mes sens se soignaient Comme en mer illimitée S'écoulent, se répandent, Les espoirs comblés embrassent Partout les îles, et verdures.

Heureux en ce jour heureux ! Terre ouverte et éventrée Toute sa richesse m'est offerte Je tri, l'argent ,l'or La perte si chère et les pierres Je forge les fers qui brillent et les couronnes Et depuis mon joyeux trône Je distribue les empires et royaumes.

Heureux en ce jour heureux ! En plein hiver j'ai l'été ! La terre fleurit de fleurs diverses La brise paisible au souffle chaud M'apporte des voix douces Des oiseaux joyeux.

Heureux en ce jour heureux ! Mer glauque aux barques , pleine ! Les barques pleines, chargées Dans mon port se précipitent Et toute richesse des mondes étrangers Tout autochtone estimé Au palais ils le vident.

Heureux en ce jour heureux ! A l'avenir des pays de merveille A l'horizon le présent je perçois Je crois qu'ils ont tout déplacé Là-bas il n'y a rien de caché Ouvert, découvert Le champs à moisson s'abandonne.

Heureux en ce jour heureux ! Car pour la première fois en ce jour, je peux T'appeler ma divine !