Discussion:Explosion cambrienne

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Traduction de la version anglaise (ATTENTION : CORRECTION DES ERREURS A SUIVRE[modifier le code]

L' explosion cambrienne décrit la période géologique durant laquelle un grand nombre de complexes multi-cellulaires macroscopiques sont apparus soudainement il y a environ 542 et 530 millions d'années. Cette période indique une transition marquée, au niveau des traces fossiles, avec l'apparition des premiers membres des phyla de métazoaires (animaux multicellulaires). L'apparition "explosive" de ces organismes résulte d'un rapide changement évolutionnaire et des limites des technologies disponibles précédemment, qui ne permettaient pas d'analyser avec précision les micro-fossiles qui sontituaient la base des fossiles qui leur ont succédé.

text under review: From the modern point-of-view, the apparently explosive radiation from obscure beginnings was partly an artifact of disregarding microfossils, which were scarcely detectable with 19th-century technology, and concentrating solely on the hard-shelled macrofossils that defined the phyla well established by 19th-century biologists, all of which were multiple-celled metazoa. Apparently abruptly, many kinds of fossils appearing in the Burgess Shale were seen showing obvious skeletal body features, whereas the traces of the hard-to-analyze "small shelly fauna" of Cambrian beginnings were ignored.

(partie a suivre plus tard)

Avec le temps, l'amélioration des microscopes a peu a peu révélé un éventail de micro-fossiles plus anciens. Avant la découverte en 1909 de Burges Shale, publiée partiellement à l'époque et largement adaptée aux catégories déjà existantes comme "précurseurs" : tout un pan de vie encore inconnu fut alors consigné dans une catégorie temporelle désuette, le "pré-cambrien".

Des découvertes plus récentes de micro-fossiles ont montré que le "pré-cambrien" recelait plus que des organismes mono-cellulaires (protista) ou que de la faune diplobastique (deux couches cellulaires permettant aux cellules d'êtr een contact avec un environnement aqueux riche en minéraux). En 1994, des animaux triploblastiques (avec plus de deux couches cellulaires, qui peuvent ainsi posséder des organes internes leur permettant de stocker des aliments et des des déchets), ont été découverts préservés sous forme d'embryons phosphatisés dans de la pierre du Sud de la Chine. Ces fossiles sont estimés avoir 570 millions d'années et étaient ainsi plus vieux que la faune d'Ediacaran trouvées dans des strates plus jeunes de 10 millions d'années.

Fossiles[modifier le code]

Cette période de l'évolution a donné lieu aux fossiles parmi les plus étonnants jamais découverts. Un seul lieu, le Burgess shale, a fourni un des meilleurs points de vue sur cette période de changement et d'expérimentaion évolutionnaire dramatique qui a constitué la base de la plupart des grands animaux modernes. Une quantité de configurations cellulaires énigmatiques et exotiques ont également apparu à cette période, qui n'ont pas de lien avec les animaux modernes.

Avant l'explostion, les traces fossiles étaient dominées par des organisme smono-cellulaires, à l'exception de la faune d'Ediacaran, au corps mou, et certains micro-fossiles montrant que des formes de vie multi-cellulaires étaient déjà apparues 30 millions d'années plus tôt.

Avec l'explosion cambrienne, l'évolution des coquillages et d'autres parties corporelles dures ont commencé à évoluer. Comme les coquillages sont plus facilement préservables dans les sédiments que les corps mous, cela rend les formes de vie de cette période nettement plus faciles à étudier d'aprés les traces fossiles que leurs antécédents pré-cambriens. Cela contribue aussi à l'idée d'un changement dramatique dans les traces fossiles.

Causes de l'explosion cambrienne[modifier le code]

L'explosion cambrienne aurait pu être précipitée par une série de changements environnementaux durant et avant cette période. En premier, la glaciation de Varangia a formé une terre enneigée, ou tous, ou presque tous les océans étaient entièrement recouverts de glace. Cela a été suivi d'une déglaciation et d'une rapide réchauffement global just avant le commencement de l'explosion elle-même.

Dans les environnements arctiques modernes, on trouve des organismes mono-cellulaires étendus sous les couches de glace afin de maximiser leur exposition au soleil. Il est possible que des adaptations utiles à la survie de colonies de ce type aient également contribué à la formation des premiers animaux triploblastiques (de plus de deux couches cellulaires), il y a 570 millions d'années. En plus, l'environnement glacial de la terre aurait permis a seulement peu de niches écologiques de se développer, ce qui explique l'évolution rapide, l'explosion qui a suivi, après une déglaciation et un réchauffement rapides. L'explication par le changement climatique semble très confortable. Il est important de chercher d'autres paramètres pour tenter de donner une explication à cette explosion de la vie.

Diversification[modifier le code]

Of the 20 metazoan phyla with extensive fossil records, at least 11 first appeared in the Cambrian. Of the remainder, 1 is known to Precambrian and the other 8 first appear more recently (Collins 1994). An additional 12 soft-bodied phyla have poorly defined fossil records, but it is speculated that a significant number of these may also be Cambrian in origin.

Though this period is definitely of special significance in terms of rapid diversification and the emergence of new forms, some of that significance is likely to be overstated by the focus on macroscopic forms in the ways phyla are observed and defined. Molecular evidence suggests that at least six animal phyla had established themselves as distinct evolutionary paths during the Precambrian (Wang et al. 1999).

The sheer variety of forms found in the Burgess shale and other sites, has made some skeptical that single period of ~10-15 million years could have been long enough to give rise to such diversity. An emerging view is that the Cambrian explosion is the macroscopic conclusion to a prolonged period of evolution begun ~30 million years earlier with the innovation of multi-cellular organisms.

The Cambrian "explosion" continues to fascinate the non-specialist. Stephen Jay Gould's Wonderful Life (1999) provides the best general account for the layman of the paleontological analysis of the Burgess Shale; the book was the 1991 winner of The Aventis Prizes for Science Books.

References[modifier le code]

Incohérence[modifier le code]

J'ai remis en forme le texte qui était traduit parfois maladroitement (d'ailleurs, il se peut que j'ai mal compris certaines choses, donc si vous voyez des erreurs, régalez-vous en !). Peut-être est-ce à cause de ma mauvaise interprétation du texte de départ, mais l'article prétend dans l'introduction que la faune d'Ediacara est postérieure à celle de Burgess, puis le contraire dans le paragraphe "Fossiles"... Qu'en est-il réellement ? Cordialement Gagea (d) 29 août 2008 à 15:12 (CEST)

Remise en cause ?[modifier le code]

Cette video semble remettre en cause cette "explosion cambrienne" : https://www.youtube.com/watch?v=oboXMTWwZlQ On peut en parler ? domsau2 (discuter) 26 mai 2018 à 17:18 (CEST)