Discussion:Échauguette

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

L'image « Échauguette en encorbellement, à Colmars » ne montre-t-elle pas plutôt une échauguette en cul-de-lampe ?
Torsade de Pointes (d) 5 mai 2009 à 23:31 (CEST)

Exact, il s'agit bien d'une échauguette. Une petite précision : Un jour un contributeur anonyme (84.101.121.234) a écrit, je cite : Le nom de guérite et leur dessin, et pas celui d'échauguette, figurent sur tous les documents créés par Vauban lui-même. C'est exact et correct car par définition une échauguette est une guérite. Le problème est que ce genre d'affirmation crée et entretien un certaine confusion. Une autre fois, un autre contributeur anonyme (84.103.188.74) a modifié une légende sur une image d'échauguette en affirmant, je cite : le terme échauguette doit être réservé aux fortifications du moyen-âge. Sur tous nles plans signés par Vauban, seul le terme guérite est utilisé. Voilà de quoi continuer à entretenir la confusion.
le terme échauguette doit être réservé aux fortifications du moyen-âge. Ah bon, en vertue de quoi? Parce que Vauban lui-même employait le terme de guérite en pierre? Il me semble que Vauban n'était pas un linguiste et il me semble aussi que nous ne sommes plus à l'époque de Vauban mais au XXIe siècle et qui plus est que la langue française est une langue vivante.
Que dit Larousse?
Échauguette : Guérite construite en bois puis en pierre à partir du XIIe siècle et placée en encorbellement aux angles des fortifications ou des châteaux forts pour permettre le guet. (Larousse 22 volumes édition 1986). Guérite de guet généralement placée en surplomb sur une muraille fortifiée, une tour, etc (définition sur le site web)
Guérite : Abris en bois ou en tôle pour un homme debout et servant aux factionnaires en cas d'intempéries. (Larousse 22 volumes édition 1986). Abri pour un homme debout et servant aux factionnaires en cas d'intempéries. (définition sur le site web).
Je ne vois pas là une quelconque restriction à utiliser le terme échauguette par exemple sur les murs de fortification de Brouage. Certes dans ce cas, le terme de guérite est correct mais réducteur, jusqu'à preuve du contraire.— Piso17 8 juin 2015 à 09:49 (CEST)
Les spécialistes des fortifications bastionnées, qu'ils soient ou non membres du Génie Militaire, et en particulier ceux et celles de l'Association Vauban, disent tous que le mot "échauguette", c'est au Moyen-Age dans les chateaux-forts, et jamais dans les fortifications bastionnées. Brouage, comme Besançon, Rochefort et les autres fortifications bastionnées françaises dont Vauban est le principal constructeur, a donc bien des guérites, et pas des échauguettes Dojada (discuter) 1 août 2015 à 23:21 (CEST).
Bonjour Dojada Bonjour. « Les spécialistes des fortifications » quels spécialistes? qui? Je pense que si vous aviez lu attentivement ce que j'ai écrit ci-dessus, vous n'auriez pas relancé cette polémique stérile. Je n'ai jamais dit que ce ne sont pas des guérites, j'ai dit que ce sont des guérites qu'on appelle des échauguettes parce que cela correspond à la définition même de tous les dictionnaires. Nous ne sommes plus au temps de Vauban, nous sommes au XXIe siècle, et il convient d'utiliser les termes qui sont ceux en usage. À Rochefort par exemple, si vous demandez où se trouve la guérite à un rochefortais, je suis certain qu'il va vous dire qu'il ne sait pas de quoi vous parlez, en revanche si vous demandez l'échauguette, il vous répondra immédiatement. Rien de plus.

Fichier proposé à la suppression sur Commons[modifier le code]

Message déposé automatiquement par un robot le 19 mars 2017 à 14:41 (CET).