Diable (musique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diable (homonymie).
Un diable muni d'encoches afin de faire vrombir l'air.

Un diable est un aérophone à air ambiant utilisé comme accessoire rituel ou comme simple jouet. Il consiste généralement en un disque à deux trous par lesquels passe une ficelle.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

En tirant sur deux extrémité de la ficelle avec une fréquence adaptée, le disque se met à tourner dans un sens, puis dans l'autre. Des encoches sur la périphérie du disque favorisent la formation de turbulences, générant un vrombissement ou un sifflement.

Objet de rite[modifier | modifier le code]

Les indiens d'Amérique utilisaient le diable comme un jouet, mais également comme un objet de cérémonie pour appeler le vent. Les premiers diables retrouvés étaient fabriqués en bois, os ou pierre, et datent de la Fourche Maline, soit 500 ans avant J.-C.[1]

Jeu[modifier | modifier le code]

Ce dispositif est également décliné en simple jeu, comme le yoyo, où l'intérêt musical n'est pas recherché.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Kroeber, "The Arapaho: Religion", p 396.