De Fursac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

De Fursac
Création 27/01/2008 création société actuelle
Forme juridique SA à conseil d'administration
Siège social 75002 Paris
Direction Fromont Victor
Activité Fabrication de vêtements de dessus
Effectif 180 (janvier 2018)
SIREN 378486096
Site web www.defursac.fr/frVoir et modifier les données sur Wikidata

Chiffre d'affaires 34 292 900 € en 2018
Résultat net 3 864 600 € en 2018

De Fursac (anciennement Monsieur De Fursac jusqu'en 2002) est une entreprise française de prêt-à-porter pour homme créée à Paris en 1973 et installant ses premiers ateliers à Saint-Pierre-de-Fursac dans la Creuse. En 1992, De Fursac ouvre sa première boutique parisienne au 112, rue de Richelieu, l’ancienne adresse d’un temple de l’élégance française du XIXe siècle : le « High Life Taylor ». Porteuse du flambeau, elle décide également d’y installer son siège, qui s’y trouve encore.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2012 le FCDE prend 28 % du capital et apporte 11 millions d'euros pour financer le développement de la société[1].

L’entreprise dispose à fin octobre de 31 établissements en France (points de vente, bureaux et ateliers)[2].

En juin 2019, la maison-mère des marques de prêt-à-porter Sandro, Maje et Claudie Pierlot (SMCP) négocie le rachat de la totalité de la maison De Fursac afin de se renforcer sur le marché de la mode masculine. Cette acquisition, dont le montant n'a pas été précisé, sera "financée en totalité par de la dette"[3].

En août 2019, l’Autorité de la concurrence autorise le rachat de De Fursac par le groupe SMCP[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « De Fursac reçoit 16 millions pour grandir », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le 21 novembre 2018)
  2. « De Fursac : informations légales et comptables », sur www.societe.com (consulté le 21 novembre 2018)
  3. BFMTV, « Les costumes De Fursac changent de propriétaire », sur BFMTV (consulté le 1er septembre 2019)
  4. « L’Autorité de la concurrence autorise le rachat de De Fursac par le groupe SMCP (Sandro, Maje, Claudie Pierlot) », sur lsa-conso.fr (consulté le 1er septembre 2019)

Lien externe[modifier | modifier le code]