Copier-coller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Graffiti avec le texte "copier-coller"

Le copier-coller et le couper-coller sont des manipulations des appareils informatiques pour reproduire ou déplacer des données (texte, image, fichieretc.) depuis une source vers une destination.

Ces techniques ont été inventées en 1973 par Larry Tesler (en) qui travaillait au Xerox PARC[1], ou peut-être en 1968 par Douglas Engelbart[2] du Xerox PARC, avec une démonstration publique le .

Cette fonction est réalisable en faisant appel à des raccourcis clavier (généralement une touche de commande combinée à C puis V), à des menus d’application (en général le menu Édition) ou contextuels, ou encore des boutons de l’interface propre au logiciel.

Ces techniques fonctionnent généralement lorsque la source et la destination font partie de la même application mais peuvent mal fonctionner ou ne pas fonctionner du tout si les applications sources et destinations sont différentes. Les données sont temporairement stockées dans un presse-papier, qui peut être propre à une seule application ou partagé par plusieurs ou géré par le système d’exploitation. Il existe également des logiciels dédiés, qui permettent de gérer des presse-papiers multiples.

C’est l’équivalent du glisser-déposer pour des éléments d’une interface graphique dans certains cas particuliers.

Du fait de la popularité de la technique, l’expression « copier-coller » est entrée dans le langage courant. Elle signifie plus ou moins reprendre un texte sans réfléchir.

Les commandes[modifier | modifier le code]

Copy and paste:

Le menu édition et la barre d’outils d’une application, ainsi que les menus contextuels, comportent généralement les commandes copier, couper et coller.

Tant que l’on n’a rien sélectionné, ces menus sont grisés. Lorsque l’on a sélectionné un élément (texte, image, fichier, etc.), les menus copier et couper sont actifs et coller est grisé tant que l’on n’a pas sélectionné un menu copier ou couper.

Exemples d’icônes (Tango Desktop) : couper : couper, copier : copier, coller : coller

Au clavier[modifier | modifier le code]

Les raccourcis utilisés traditionnellement sont les suivants :

Commande Raccourcis
Courant plus marginalement sur Mac OS
Couper Ctrl + X Maj + Suppr Cmd + X
Copier Ctrl + C Ctrl + Inser Cmd + C
Coller Ctrl + V Maj + Inser Cmd + V

Un autre raccourci traditionnellement utilisé mais pas véritablement relié au copier-coller est Ctrl + Z pour Annuler/Défaire (la dernière action). Les touches ZXCV se suivent sur un clavier QWERTY (et XCV aussi sur un clavier AZERTY, mais pas le Z). Un moyen mnémotechnique est de remarquer que le X de couper peut être vu comme une paire de ciseaux.

Pour déplacer des dossiers sous Mac OS X, il faut utiliser le glisser-déposer. Si le fichier se trouve sur un autre disque, maintenir la touche Pomme (Commande) enfoncée pour couper et non copier. Cette particularité de Mac OS X sert à éviter d’égarer des dossiers, en étant sûr de la destination.
De ce fait pour couper-coller des fichiers et des dossiers sous Mac OS X, il faut plutôt copier-déplacer : Cmd + C pour copier puis Alt + Cmd + V pour déplacer (en effet rajouter la touche Alt permet de déplacer plutôt que de coller).

Il est possible d’activer Commande + X (à l’aide du terminal) pour les dossiers, mais cette combinaison de touches aura pour effet de placer le dossier dans la corbeille et Commande + V ne collera pas le dossier coupé. Si l’on choisit copier, les menus copier et couper restent actifs, et si on choisit couper, les menus copier et coller sont de nouveau grisés.

À noter qu'il existe quelques claviers comportant directement des touches "copier" "couper" et "coller"[3]. Mais ce n'est pas nécessairement plus rapide, car l'utilisation des touches génériques et des lettres permet de très peu déplacer les doigts quand on tape du texte.

À la souris[modifier | modifier le code]

  • Sur les systèmes UNIX et Linux :
    • Copier : sélection à la souris (ne fonctionne pas avec une sélection au clavier), la copie est automatique
    • Coller : clic sur le 3e bouton (bouton central, ou bouton droit + gauche, ou molette, suivant la configuration)

Différences entre copier-coller, couper-coller, glisser-déposer[modifier | modifier le code]

Au-delà du fait que couper-coller ou glisser-déposer effacent le fichier initial contrairement à copier-coller, il existe d’autres différences. Sous Windows en NTFS, un fichier copié-collé, hérite des droits NTFS du dossier de destination et non des droits du fichier original. Tandis que lors d’un couper-coller, le fichier conserve les droits du fichier original.[réf. souhaitée]

Conséquences[modifier | modifier le code]

En facilitant la duplication de données informatiques, cette technique simplifie le plagiat des œuvres lorsqu’elles sont sous forme numérique, là où il faut les saisir lorsqu’elles ne le sont pas.

En programmation informatique il faut éviter le copier-coller (Don’t repeat yourself!) car il mène à une indésirable duplication de code.

Extension par logiciel spécialisés[modifier | modifier le code]

Lorsqu'un élément est copié dans le presse papier les logiciels standards n’intègrent pas la possibilité d'annuler l'opération et de revenir à l'ancien état du presse papier, le contenu du presse papier est perdu. Des gestionnaires de presse-papier proposent une liste visuelle de l’historique des différents éléments copiés dans le presse-papier. L’utilisateur peut les sélectionner voire les modifier ou encore de les coller facilement.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. CV de Larry Tesler, inventeur des techniques de couper/copier-coller.
  2. Recherche historique sur le copier-coller [PDF].
  3. http://docs.sun.com/source/806-4743/images/keyboard_a.tif.gif