Compagnie ivoirienne de développement du textile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Compagnie ivoirienne de développement du textile (CIDT) est une société mixte au capital de 7,2 milliards de FCFA, née dans la période des années 1974 marquée par un développement très net de la filière cotonnière[1]. La phase de privatisation de cette filière en Côte d'Ivoire a démarré en 1996 et s'est achevée en septembre 1998 par la privatisation partielle de la CIDT [2]; la nouvelle CIDT née de la libéralisation de la filière, est détenue à 70 % par l'État ivoirien et à 30 % par la Compagnie française du développement des textiles (CFDT).


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Adassé Christophe Chiapo, « Analyse de la filière coton dans le contexte de la libéralisation : cas de la zone de Korhogo (Côte d'ivoire) » (consulté le 30 août 2008)
  2. (fr) Pascal Airault, « La chute de L’Aiglon », sur jeuneafrique.com, (consulté le 30 août 2008)