Commodore (grade)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Commodore.

Commodore est un grade dans les marines royales britannique, canadienne et australienne, et par le passé dans la marine américaine. Il se situe au-dessus du grade de capitaine de vaisseau, mais en dessous de contre-amiral. Il exerce en principe un commandement sur plusieurs vaisseaux.

Le commodore d'une flotte marchande britannique est le commandant du plus gros de ses navires, de fait souvent le plus reconnu.

Canada[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Grades des Forces canadiennes.

Dans la Marine royale canadienne des Forces canadiennes, le grade de commodore (Cmdre) est le premier grade des officiers amiraux. Il correspond à celui de brigadier-général dans l'Armée canadienne et l'Aviation royale du Canada.



Précédé par
Capitaine de vaisseau
Commodore
CDN-Navy-Cdre-Shoulder.svg
Suivi par
Contre-amiral

Insigne de grade et tenue de mess[modifier | modifier le code]

Sur la tunique de service, le commodore porte un gros galon sur les bras, avec l'insigne du grade de commodore sur ces épaules, comme suit : une feuille d'érable surmontée par une épée et bâton crossé, surmontés par la couronne de Saint-Édouard.

Dans le Marine royale canadienne, les officiers portent l'uniforme de mess, avec les anciens grades suivant les normes de la Royal Navy britannique.

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

La nomination au grade de commodore est apparue en Grande-Bretagne au milieu du XVIIe siècle. Le grade fut utilisé pour la première fois sous le règne de Guillaume III. Il y avait alors un besoin d'officiers capables de commander une petite escadre de navires mais il ne paraissait pas souhaitable de créer de nouveaux amiraux. On créa donc un nouveau titre désignant un capitaine de vaisseau chargé du commandement d'une escadre, sans que ce soit formellement un grade, car l'officier ainsi nommé conservait son grade de « capitaine de vaisseau ». En 1748, il fut décidé que les capitaines servant en tant que commodores auraient un rang équivalent à celui de général de brigade dans l'armée.

Un commodore pouvait par ailleurs être ramené à son seul grade de capitaine de vaisseau à la fin de sa mission. En sens inverse, un capitaine de vaisseau pouvait être promu directement contre-amiral sans avoir auparavant exercé la fonction de commodore.

Le titre de commodore de la Royal Navy fut finalement éclaté en deux :

  • les commodores de premier rang avaient sous eux un capitaine chargé de commander le navire qui les portait, et se voyaient allouer 1/8e de tout l'argent de prise gagné par les navires sous leur commandement ;
  • les commodores de second rang commandaient à la fois le navire qui les portait et l'escadre dont ils avaient la responsabilité.

En 1783, les commodores de premier rang furent autorisés à porter l'uniforme de contre-amiral : cette distinction continua à s'appliquer, avec quelques variantes, jusqu'à l'unification du grade en 1958.

Au XXe siècle, les commodores n'étaient plus toujours uniquement chargés du commandement d'unités navales ; ainsi par exemple, les casernes de la Marine, dans les trois grandes bases de Devonport, Portsmouth et Chatham furent toutes commandées par des commodores.

Par extension, étant responsables d'une flotte de loisirs, les dirigeants des clubs de voile portent également le titre de commodore.