Clematis patens 'Star of India'

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Clematis patens
'Star of India'
Description de cette image, également commentée ci-après
Fleur de Clematis patens 'Star of India'
Classification
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Ranunculales
Famille Ranunculaceae
Genre Clematis
Espèce Clematis patens

Cultivar

Clematis patens 'Star of India'
Thomas CRIPPS, 1864

Clematis patens 'Star of India' est un cultivar de clématite obtenu en 1864 par Thomas CRIPPS en Angleterre et introduit sur le marché en 1867[1].

Description[modifier | modifier le code]

'Star of india' est une clématite à fleur violette surmontée d'une bande rougeâtre, de taille moyenne. Elle possède entre 4 et 6 sépales et a un diamètre d'environ 16 centimètres. La couleur jaune des étamines de cette clématite se mêle parfaitement avec les sépales elliptiques et apiculées.

À taille adulte, 'Star of India' se développe à environ 2 m.

Elle ne possède pas de parfum particulier.

Feuilles[modifier | modifier le code]

Les feuilles de cette clématite sont parfois simples, parfois alternes.

Clematis patens 'star of India'
Clematis 'Star of India'

Obtention[modifier | modifier le code]

La clématite 'Star of India' a été obtenue par le croisement de Clematis ×jackmanii et de Clematis lanuginosa.

Distribution[modifier | modifier le code]

Protection[modifier | modifier le code]

'Star of India' n'est protégée par aucun organisme.

Culture[modifier | modifier le code]

La clématite 'Star of India' est adaptée à la culture en pleine terre ou en pot.

Cette clématite du groupe 2 fleurit sur le bois de l'année précédente au printemps puis sur la pousse de l'année à l'automne. Elle résiste à des températures inférieures à −20 °C.

Maladies et ravageurs[modifier | modifier le code]

La clématite 'Star of India' est sensible à l'excès d'eau, ce qui pourra provoquer une pourriture du collet de la plante et ainsi la mort de la clématite.

Récompense[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Victoria Matthews, The international Clematis register & checklist 2002, The royal Horticultural Society, , 367 p. (ISBN 1-902896-18-1, lire en ligne), p. 302