Clément Bondu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Clément Bondu
Activité principale
écrivain, dramaturge
Auteur
Langue d’écriture français
Genres
poésie, théâtre, littérature, traduction

Clément Bondu, né en 1988, est un écrivain[1], metteur en scène et cinéaste français. Il a grandi en banlieue parisienne, et suivi des études de lettres et d’art dramatique[2], à l'ENS, au Conservatoire national supérieur d'art dramatique ainsi qu'à l'ENSATT[3]. Ses textes mêlent poésie, récits, théâtre, livrets d’opéra[4]. Ses spectacles sont joués par sa compagnie Année Zéro[5]. Ses films sont entre le documentaire et de la fiction. Il a réalisé trois court-métrages : L’échappée (2017), Nuit blanche rêve noir, avec François Hébert (2019)[6], et Lettre de Buenos Aires (2021). Il a publié deux livres de poèmes : Premières impressions (L’Harmattan, 2013) et Nous qui avions perdu le monde (La Crypte, 2021), ainsi que Les Étrangers (Allia, 2021), son premier roman.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Premières impressions, L'Harmattan, 2013[7]
  • Nous qui avions perdu le monde, La Crypte, 2021
  • Les Étrangers, Allia, 2021[8]

Mises en scène[modifier | modifier le code]

  • L'Avenir, 2018, Plateaux sauvages (Paris)[9], Théâtre Sorano (Toulouse)[10], Théâtre de la Cité internationale (Paris)[11],[12]
  • Les Adieux (nous qui avions perdu le monde), 2019, Théâtre de la Cité internationale (Paris)[13], Festival de Figeac[14].
  • Dévotion, dernière offrande aux dieux morts, 2019, Gymnase du Lycée Saint Joseph, Festival d'Avignon[15],[16],[17],[18].
  • Les Étrangers, 2021, Théâtre Sorano (Toulouse)[19], Théâtre de la Cité internationale (Paris)[20], Théâtre des Célestins (Lyon)[21]

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Alejandra Pizarnik, Journal, premiers cahiers 1954-1960, Ypsilon éditeur, 2021[22],[23],[24]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Clément Bondu », sur ARTCENA (consulté le )
  2. « Biographie de l'auteur », sur https://www.editions-allia.com/, (consulté le )
  3. « Presse sur le site de la compagnie », sur https://www.anneezero.org, (consulté le )
  4. « TOTEM(s) L’Académie - Rencontres d'été 2018 | La Chartreuse », sur www.c-n-e-s.org (consulté le )
  5. « Biographie de Clément Bondu », sur https://www.theatre-contemporain.net/, (consulté le )
  6. « Nuit blanche rêve noir (2019) », sur www.unifrance.org (consulté le )
  7. « Clément Bondu - Biographie, publications (livres, articles) », sur www.editions-harmattan.fr (consulté le )
  8. « Editions Allia - Livre - Les Étrangers », sur www.editions-allia.com (consulté le )
  9. « CLEMENT BONDU – Les Plateaux Sauvages » (consulté le )
  10. « L'Avenir • Théâtre Sorano à Toulouse », sur Théâtre Sorano à Toulouse (consulté le )
  11. « L’Avenir, Clément Bondu – Théâtre de la Cité internationale », sur www.legoutdelabsolu.com (consulté le )
  12. « « L’AVENIR » : LA BELLE TRAVERSEE ONIRIQUE ET HYPNOTIQUE DE CLEMENT BONDU », sur INFERNO, (consulté le )
  13. Théâtre de la Cité internationale, « Les Adieux (nous qui avions perdu le monde) - Programme », sur Théâtre de la Cité internationale (consulté le )
  14. « Clément Bondu – Les adieux | Le Vent des Signes » (consulté le )
  15. « Clément Bondu », sur Festival d'Avignon (consulté le )
  16. « Clément Bondu pour "Dévotion" » (consulté le )
  17. « Avignon in : Ce qui va mourir vous salue… », sur Politis.fr, 20190702 10:44 (consulté le )
  18. « Théâtre. Amours, révoltes et rêves ratés », sur L'Humanité, (consulté le )
  19. « Les étrangers • Théâtre Sorano à Toulouse », sur Théâtre Sorano à Toulouse (consulté le )
  20. Théâtre de la Cité internationale, « Les étrangers », sur Théâtre de la Cité internationale (consulté le )
  21. « Les Étrangers », sur Célestins, Théâtre de Lyon (consulté le )
  22. Carlos Pardo, « Poètes de la solitude », sur Le Monde diplomatique, (consulté le )
  23. « Clément Bondu - Le Matricule des Anges », sur lmda.net (consulté le )
  24. « Le Journal d'Alejandra Pizarnik : l'obscure extravagance de vivre », sur En attendant Nadeau, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]