Cihangir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cihangir
View from Cihangir.jpg
Géographie
Pays
Province
District
Grande ville
Coordonnées
Istanbul location Beyoğlu.svg

District de Beyoğlu

Fonctionnement
Statut

Le quartier de Cihangir est un quartier d'Istanbul, la plus grande ville de la Turquie. Cihangir est un quartier du district de Beyoğlu. Perché sur une colline, il domine le Bosphore et fait face à la Corne d'or.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le quartier de Galata, proche de Cihangir, a été stratégiquement habité par les marchands génois et vénitiens du XIIIe – XVe siècle. Suite à la conquête d’Istanbul par les Ottomans en 1453, le district de Beyoğlu passa aux mains des autorités ottomanes comme le reste de la ville. Les Européens restèrent dans le quartier de Beyoğlu après cette date avec implantation de nombreuses ambassades. Cihangir est peuplé depuis le milieu du XIXe siècle mais a complètement brûlé dans les années 1930. Le quartier a été reconstruit en pierre et surtout en béton ainsi que quelques maisons Art nouveau dans ces innombrables petites ruelles en pente. On y trouve un grand nombre d'antiquaires qui sont éparpillés jusqu'au quartier de Cukurcuma, qui jouxte Cihangir. Autrefois peuplé presque uniquement par des Grecs, le quartier est aujourd'hui très cosmopolite, il y a des musulmans, Arméniens, Grecs et des Levantins mêlés à une importante communauté d'étrangers[1], il très prisé par les Européenns[2].

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Stairs Cihangir.jpg

Au XVIe siècle, Soliman le Magnifique était marié à Roxelane et avait un fils, Şehzade Cihangir qui est décédé à un âge très jeune. Soliman le Magnifique ordonna alors la construction d'une mosquée qu'il nomma Cihangir en son honneur. Le quartier a repris le nom[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] sur Le Petit Journal
  2. [2] sur cityzeum.com
  3. [3] sur Le Petit Journal