Chuck Billy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un chanteur image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un chanteur américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Chuck Billy
Description de cette image, également commentée ci-après

Chuck Billy au festival Metalmania de 2007

Informations générales
Nom de naissance Charles Billy
Naissance (54 ans)
Activité principale Chanteur, manager
Genre musical Thrash metal
Années actives 1986 à aujourd'hui

Chuck Billy, né le , est un chanteur américain, il est principalement connu pour sa participation au groupe de Thrash metal Testament. Chuck Billy est un représentant de l'ethnie amérindienne des Pomos.

Testament[modifier | modifier le code]

Chuck Billy remplace Steve Souza, qui deviendra le chanteur d'Exodus, dans le milieu des années 1980 lorsque le groupe se nommait encore Legacy.

Après son arrivée, Testament sort son premier album nommé The Legacy en 1987. La seule chanson écrite par Chuck Billy sur cet album est Do or Die.

Bien que la composition de Testament ait changé au fil des années, Chuck est resté le seul membre constant avec le guitariste Eric Peterson. Le style vocal de Chuck a évolué d'un chant clair typique du thrash sur les premiers albums vers un chant plus proche du death sur les derniers. Depuis l'album Low, il mélange ces deux styles et utilise parfois les deux sur une même chanson.

Sur scène, Chuck est réputé pour faire du air guitar de manière animée lorsqu'il ne chante pas.

En 1996, alors que Testament ne dispose plus de contrat avec un label, il décide d'être candidat au poste de chanteur de Sepultura pour remplacer Max Cavalera, mais le groupe jette son dévolu sur Derrick Green avant que Billy ne leur transmette ses enregistrements de Territory, Refuse/Resist et une version de Choke dont il a écrit les paroles[1].

En 2005 il fonde le groupe Dublin Death Patrol, un projet réunissant une dizaines de membres de formations de la scène californienne (Exodus, Lääz Rockit, Vio-lence, Telsa), dont ses frères Andy et Eddie Billy et Steve Souza.

Chuck Billy est le fondateur, avec Maria Ferrero et les propriétaires de Megaforce Records Marsha et Jon Zazula, de la société de management Breaking Bands LLC [2] qui gère les intérêts de groupes comme Soilwork ou les Français de T.A.N.K. De 2014[3] à 2016[4], il s'occupe en particulier d'Exodus. Rob Dukes le rendra responsable de son éviction du groupe et de son remplacement par Steve Souza[5].

Participation à d'autres projets[modifier | modifier le code]

  • Chuck Billy a notamment collaboré en 2009 avec le groupe Light This City sur la chanson Firehaven de l'album Stormchaser où il chante en duo avec la chanteuse et screameuse du groupe :Laura Nichol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]