Charles Frédéric de Hohenzollern

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Frédéric de Hohenzollern
Description de cette image, également commentée ci-après
Charles Frédéric de Hohenzollern en novembre 2012.

Titre

Chef de la maison de Hohenzollern-Sigmaringen

Depuis le
(7 ans, 1 mois et 26 jours)

Prédécesseur Frédéric Guillaume
Biographie
Titulature Chef de la maison de Hohenzollern
Dynastie Maison de Hohenzollern-Sigmaringen
Nom de naissance Karl Friedrich Emich Meinrad Benedikt Fidelis Maria Michael Gerold von Hohenzollern
Naissance (65 ans)
Sigmaringen (Allemagne)
Père Frédéric Guillaume
Mère Marguerite de Leiningen
Conjoints Alexandra Schenk von Stauffenberg
Katharina de Zomer
Enfants Alexander (1987)
Philippa (1988)
Flaminia (1992)
Antonia (1995)
Religion Catholicisme romain
Description de l'image Hohenzollern-Sigmaringen.JPG.

Charles Frédéric de Hohenzollern (en allemandKarl Friedrich Emich Meinrad Benedikt Fidelis Maria Michael Gerold von Hohenzollern), né le  à Sigmaringen[1], est un prince allemand, chef de la maison de Hohenzollern-Sigmaringen[2] depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Le prince Charles Frédéric de Hohenzollern est le fils aîné du prince Frédéric Guillaume (1924-2010) et de la princesse Marguerite de Leiningen (1932-1996).

En 2010, il succède à son père à la tête de la maison princière de Hohenzollern. Il réside au château de Sigmaringen et possède les résidences princières de Krauchenwies, Josefslust et d'Umkirch. Il est le président et unique propriétaire de l'Unternehmensgruppe Fürst von Hohenzollern[3], société gérant des valeurs immobilières et forestières employant actuellement 3 200 personnes.

Famille et descendance[modifier | modifier le code]

Le prince Charles Frédéric Guillaume se marie le à Sigmaringen avec Alexandra Schenk, comtesse von Stauffenberg, née le à Detmold, fille de Clément, comte Schenk von Stauffenberg, et de Clémentine comtesse Wolff Metternich zur Gracht[1]. Ce mariage est dissous par divorce en 2010.

De ce mariage sont nés quatre enfants[4],[5] :

  • Alexander, né le à New York, prince héritier de Hohenzollern.
  • Philippa, née le à New York.
  • Flaminia, née le à Munich.
  • Antonia, née le à Munich.

Le prince épouse en secondes noces le au château d'Umkirch, Katharina de Zomer, une photographe, née le à Hambourg.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Michel Huberty, Alain Giraud, François et Bruno Magdelaine, L'Allemagne dynastique, tome V Hohenzollern, Waldeck, 1988, p. 278
  2. Charles Frédéric de Hohenzollern n'est cependant pas le chef de toute la maison de Hohenzollern, car subsiste la branche aînée de Hohenzollern-Hechingen, dont le chef est le comte Wilhelm Josef de Rothenburg (né en 1945), arrière-petit-fils de Constantin de Hohenzollern-Hechingen, le dernier prince souverain : http://www.almanachdegotha.org/id16.html
  3. (de)Unternehmensgruppe Fürst von Hohenzollern
  4. Michel Huberty, Alain Giraud, François et Bruno Magdelaine, L'Allemagne dynastique, tome V Hohenzollern, Waldeck, 1988, p. 285
  5. (de) Detlev Schwennicke, Europaïsche Stammtafeln, Neue Folge, Band I.1 Tafel 125, Frankfurt am Main, 1998