Championnat de Finlande de hockey sur glace 2006-2007

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saison 2006-07
SM-liiga
Vainqueur Kärpät Oulu
Nombre d'équipes 14
Nombre de matchs 56 (saison régulière)
Mestis
Vainqueur Hokki Kajaani
Nombre d'équipes 12
Nombre de matchs 45
Équipes reléguées
(Suomi-sarja)
Koo-Vee Tampere
FPS Forssa
Suomi-sarja
Vainqueur Hermes Kokkola (nord)
Titaanit Kotka (sud)
Nombre d'équipes 17
Équipes promues
(Mestis)
LeKi Lempäälä
Titaanit Kotka

La saison 2006-2007 est la trente-deuxième saison de la SM-Liiga, le championnat élite de hockey sur glace en Finlande. La saison régulière a débuté le et s'est conclue le sur la victoire du Kärpät Oulu.

En finale des séries éliminatoires, le Kärpät Oulu remporte son troisième titre en quatre ans en battant son dauphin de la saison régulière, le Jokerit Helsinki 3 matchs à 0[1].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Les quatorze équipes de la division élite jouent chacune un total de 56 matchs lors de la saison régulière répartis en quatre confrontations directes avec chacune des autres équipes, deux à domicile et deux à l'extérieur et quatre matchs « bonus ». À l'issue de la saison régulière, les six meilleures équipes sont directement qualifiées pour les séries, les quatre suivantes jouent pour les deux dernières places des playoffs lors de matchs de barrage au meilleur des trois rencontres. La SM-liiga qui était une ligue « fermée »[2] depuis 2000 redevient « ouverte » cette saison : le meilleur club de la Mestis, deuxième division finlandaise, peut disputer un barrage d'accession contre le dernier de la SM-liiga. Cependant, même en cas de victoire, l'accession n'est pas automatique et est subordonnée à l'examen du dossier de l'équipe prétendante à la montée.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement[modifier | modifier le code]

Équipe PJ V VP DP D BP BC Diff Pts
1 Kärpät Oulu 56 33 6 4 13 197 125 +72 121
2 Jokerit Helsinki 56 32 6 3 15 194 144 +50 111
3 HPK Hämeenlinna 56 25 11 5 15 192 160 +32 102
4 Tappara Tampere 56 28 3 8 17 159 130 +29 98
5 Espoo Blues 56 24 5 10 17 156 135 +21 92
6 HIFK Helsinki 56 25 5 5 21 165 159 +6 90
7 TPS Turku 56 23 6 5 22 167 155 +12 86
8 Lukko Rauma 56 21 5 8 22 183 191 -8 81
9 Ilves Tampere 56 21 6 5 24 139 147 -8 80
10 Pelicans Lahti 56 19 7 6 24 147 151 -4 77
11 SaiPa Lappeenranta 56 20 4 4 28 150 181 -31 72
12 JYP Jyväskylä 56 15 7 8 26 138 165 -27 67
13 Ässät Pori 56 15 3 3 35 133 199 -66 54
14 KalPa Kuopio 56 12 5 5 34 130 208 -78 51

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

Cette section présente les meilleurs pointeurs de la saison régulière.

# Joueur Équipe PJ B A Pts
1 Martin Kariya Blues Espoo 51 18 43 61
2 Josef Straka Lukko Rauma 56 24 36 60
3 Juha-Pekka Haataja Lukko Rauma 56 27 32 59
4 Kim Hirschovits Jokerit Helsinki 54 19 40 59
5 Stephen Guolla HIFK Helsinki 49 11 45 56
6 Janne Pesonen Kärpät Oulu 56 22 33 55
7 Shayne Toporowski Lukko Rauma 55 19 34 53
8 Jani Rita Jokerit Helsinki 56 32 20 52
9 Toni Mäkiaho HPK Hämeenlinna 55 15 36 51
10 Kimmo Kuhta HIFK Helsinki 55 24 26 50

Meilleurs gardiens de but[modifier | modifier le code]

Tuomas Tarkki, gardien du Kärpät Oulu, meilleur gardien de la saison régulière.

Cette section présente les meilleurs gardiens de la saison régulière, classés en fonction du pourcentage d'arrêts.

# Gardien Équipe PJ BL  %Arr
1 Tuomas Tarkki Kärpät Oulu 46 6 93,44 %
2 Tommi Nikkilä Tappara Tampere 36 4 92,99 %
3 Jan Lundell HIFK Helsinki 50 2 92,79 %
4 Tuukka Rask Ilves Tampere 49 3 92,75 %
5 Bernd Brückler Espoo Blues 51 7 92,62 %

Barrages de promotion / relégation[modifier | modifier le code]

Au meilleur des sept matchs.

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Barrages[modifier | modifier le code]

Au meilleur des trois matchs.

  • TPS Turku 0-2 Pelicans Lahti (0-2, 1-3)
  • Lukko Rauma 1-2 Ilves Tampere (3-2, 1-2, 2-5)

Tableau final[modifier | modifier le code]

La patinoire du Jokerit Helsinki lors du deuxième match de la finale.

Les quarts de finale se jouent au meilleur des 7 rencontres puis les demi-finales et la finale se jouent au meilleur des 5 matchs.
Le match pour la troisième place se joue en une seule rencontre.

Quarts de finale Demi-finales Finale
             
 Kärpät Oulu  4
 Pelicans Lahti  0  
 Kärpät Oulu  3
 
   Espoo Blues  0  
 Tappara Tampere  4
 Espoo Blues  1  
 Kärpät Oulu  3
 
   Jokerit Helsinki  0
 HPK Hämeenlinna  4
 
 HIFK Helsinki  1  
 Jokerit Helsinki  3
  Troisième place
   HPK Hämeenlinna  0  
 Jokerit Helsinki  4  
 Ilves Tampere  0    HPK Hämeenlinna  1
 Espoo Blues  0

Le Kärpät Oulu est champion de Finlande sans avoir perdu un match en séries éliminatoires.

Trophées et récompenses[modifier | modifier le code]

Kanada-malja :
Champion de Finlande
Kärpät Oulu
Kultainen kypärä :
Meilleur joueur élu par ses pairs
Cory Murphy (HIFK Helsinki)
Trophée Kalevi Numminen :
Meilleur entraîneur
Kari Jalonen (Kärpät Oulu)
Trophée Jarmo Wasama :
Meilleur joueur recrue
Tuomas Suominen (TPS Turku)
Trophée Matti Keinonen :
Meilleur ratio +/-
Martti Järventie (Jokerit Helsinki)
Trophée Raimo Kilpiö :
Joueur le plus fair-play
Tommi Paakkolanvaara (Kärpät Oulu)
Trophée Urpo Ylönen :
Meilleur gardien de but
Tuomas Tarkki (Kärpät Oulu)
Trophée Pekka Rautakallio :
Meilleur défenseur
Cory Murphy (HIFK Helsinki)
Trophée Aarne Honkavaara :
Meilleur buteur
Jani Rita (Jokerit Helsinki)
Trophée Veli-Pekka Ketola :
Meilleur pointeur
Martin Kariya (Espoo Blues)
Trophée Lasse Oksanen :
Meilleur joueur de la saison régulière
Cory Murphy (HIFK Helsinki)
Trophée Jari Kurri :
Meilleur joueur des séries éliminatoires
Janne Pesonen (Kärpät Oulu)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Résumé complet de la saison sur le site http://hockeyarchives.info.
  2. Une ligue est dite « fermée » lorsqu'il n'existe aucun système de promotion/relégation avec les divisions inférieures.
  3. Le Jukurit Mikkeli n'a pas remporté la Mestis mais profite du fait que le Hokki Kajaani refuse la possibilité de monter dans l'élite pour prendre sa place en barrages en raison de sa victoire la saison précédente.

Voir aussi[modifier | modifier le code]