Château d'Arroküll

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château d'Arroküll
Image illustrative de l’article Château d'Arroküll
Façade du château en 2012
Nom local Aruküla mõis
Période ou style Style néoclassique
Début construction
Propriétaire initial Karl Wilhelm von Toll
Destination actuelle École
Coordonnées 58° 57′ 34″ nord, 26° 01′ 08″ est[1]
Pays Estonie
Région historique Province de Järva
Localité Commune de Koeru

Géolocalisation sur la carte : Estonie

(Voir situation sur carte : Estonie)
Château d'Arroküll

Le château d'Arroküll (Schloß Arroküll en allemand, Aruküla mõis en estonien) est un château estonien situé dans le hameau d'Aruküla appartenant à la commune de Koeru (autrefois St.-Maria-Magdalen) dans la province de Järva.

Historique[modifier | modifier le code]

Les terres appartiennent après la Réforme protestante aux Gesternberg, puis au comte Lennart Torstenson qui forme un domaine seigneurial et à ses descendants. Il passe au XVIIIe siècle à la famille von Lode et à la famille von Knorring et un petit manoir est bâti réaménagé après un incendie au début du XIXe siècle. Friedrich von Knorring (-) y vécut de à . C'était un traducteur renommé de la littérature russe en allemand, à cette époque. Il traduisit notamment des comédies de Griboïedov. Son épouse, née Sophie Tieck (-), y écrivit plusieurs de ses œuvres et décrit le domaine dans Evremont. La famille von Toll l'achète en 1820. Le château actuel est construit en sous le règne de Nicolas Ier, par le comte Karl Wilhelm von Toll (-), héros des guerres contre Napoléon, mentionné par Tolstoï dans Guerre et Paix.

Le château rectangulaire d'une étage supérieur se présente avec un portique tétrastyle à la grecque à colonnes doriques en milieu de façade, surmonté par un fronton triangulaire. Il est tout à fait dans le goût néoclassique à la grecque mis en valeur par ce qu'on appelait alors le « style Empire » en Russie impériale et qui était fort prisé de l'aristocratie des villes, comme également de la noblesse à la campagne. Il ne déroge à aucun canon de ce style, tant dans les proportions que dans sa simplicité, mais ne présente aucune originalité. On retrouve en Russie impériale de tels modèles identiques, à l'époque, à des milliers d'exemplaires. À côté du château se trouve une chapelle néogothique construite dans la seconde moitié du XIXe siècle où sont enterrés les membres de la famille von Toll.

Le domaine est nationalisé en , lorsque la noblesse foncière allemande de la Baltique est expropriée par la nouvelle république estonienne. La famille von Toll est donc expulsée, avec son dernier propriétaire, le baron Eugen von Toll.

Le château sert d'école primaire et secondaire depuis .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Google Earth

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]