Certificat d'aptitude professionnelle de petite enfance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le certificat d'aptitude professionnelle de petite enfance est un diplôme d’État qui se prépare en deux ans et s’obtient à l’issue d’un examen organisé par le ministère de l'Éducation nationale.

Débouchés[modifier | modifier le code]

Une fois le diplôme de CAP Petite Enfance obtenu, les étudiants peuvent travailler au sein de différentes structures ou poursuivre leurs études. S’ils optent pour le monde du travail, les centres de loisirs, garderies périscolaires, crèches, écoles maternelles ou les emplois en milieu familial ou médical sont quelques-unes des possibilités.

Poursuite d'études[modifier | modifier le code]

S’ils choisissent de continuer leur apprentissage, ils peuvent se diriger vers des classes préparatoires au concours d’entrée des écoles spécialisées (pour devenir auxiliaire de puériculture par exemple ou encore aide-soignant), tenter les concours d’entrée aux diplômes d’État ou intégrer un Bac professionnel (ASSP [Accompagnement, soins et services à la personne] ou Services aux personnes et aux territoires).

L'enseignement[modifier | modifier le code]

Le programme du CAP Petite Enfance s’appuie sur différentes unités de formation. Elles représentent chacune une épreuve de l’examen final. L’enseignement est divisé en deux types : l'enseignement général et l'enseignement professionnel.

L'enseignement général[modifier | modifier le code]

Il comporte trois modules :

  • français et histoire-géographie
  • mathématiques et sciences
  • éducation physique et sportive

À noter que les étudiants titulaires d’un diplôme de niveau IV (baccalauréat ou équivalent) ou V (BEP, CAPA, CAP…) sont exempts de l’enseignement général et de ses épreuves finales.

L'enseignement professionnel[modifier | modifier le code]

Il compte également trois unités :

  • prise en charge de l’enfant à domicile
  • accompagnement éducatif de l’enfant
  • techniques de service à l’usager

Parmi les notions qui seront apprises, on peut citer les connaissances théoriques liées à l’accueil et à la prise en charge de l’enfant à domicile (nutrition, soins d’hygiène, prévention des accidents domestiques…), celles liées à l’accueil et à la prise en charge de l’enfant et celles relatives à la préparation des repas, à la gestion des stocks et à l’entretien des locaux.

Admission[modifier | modifier le code]

Les conditions d’accès au CAP Petite Enfance varient en fonction de l’âge des candidats. Ceux qui ont moins de 26 ans ont la possibilité de s’inscrire après la troisième ou l’obtention d'un BEP. Ils peuvent ensuite opter pour une formation continue, en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

Ceux qui ont plus de 26 ans doivent posséder une première expérience dans ce milieu ou justifier d’un niveau troisième. Ils ont alors le choix entre une formation continue ou une validation des acquis.

Concours[modifier | modifier le code]

Outre les épreuves générales, l’examen de CAP Petite Enfance comporte trois épreuves professionnelles :

  • la prise en charge de l’enfant à domicile (écrit et pratique)
  • l’accompagnement éducatif de l’enfant qui inclut l’épreuve de Prévention, Santé et Environnement (ou PSE, entretien avec le jury autour du dossier professionnel)
  • les techniques de service à l’usager (écrit et pratique).

Inscription[modifier | modifier le code]

Pour pouvoir s’inscrire au CAP Petite Enfance en candidat individuel, il faut être majeur au 31 décembre de l’année de session de l’examen.

Liens externes[modifier | modifier le code]