Cayolar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cayolar (ou coyalar) est un terme employé en Soule (province), mais aussi en Haut-Béarn. Il désigne initialement un abri de berger en pierre, assez sommaire.

Définition[modifier | modifier le code]

Le mot s'emploie pour la cabane du berger, en montagne, ainsi que le parc à brebis, pour le gîte du troupeau, et le terrain de pâturage autour pour le nourrir[1], qui peut être étendu.

Revendications[modifier | modifier le code]

Les propriétaires de cayolar (cabane) revendiquaient le droit d'usage, voire de propriété, sur le terrain de pacage du troupeau[1].

La détermination de la frontière franco-espagnole s'est confrontée aux coutumes ancestrales concernant les droits réciproques entre villages.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Vastin Lespy et Paul Raymond, Dictionnaire béarnais : ancien et moderne, Marrimpouey, , p. 179

Articles connexes[modifier | modifier le code]