Carticiel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un carticiel (postcardware ou cardware en anglais) est un partagiciel dont l'auteur demande, pour seule rétribution d'une utilisation régulière, l'envoi d'une carte postale.

Avantages[modifier | modifier le code]

Pour l'auteur[modifier | modifier le code]

Le carticiel permet à l'auteur d'un programme

  • d'avoir une estimation (même largement sous-estimée) de la popularité de son programme ;
  • de recevoir du courrier du monde entier (surtout depuis l'avènement d'Internet qui permet une distribution sans contact physique entre des individus).

Le carticiel fournit donc une solution alternative :

  • au logiciel payant, dont le coût est dissuasif et parfois prohibitif pour les personnes à faible revenu ;
  • au logiciel gratuit, dont il est difficile d'estimer le succès.

Pour l'utilisateur[modifier | modifier le code]

L'envoi d'une carte postale lui permet d'exprimer sa reconnaissance pour un coût très modique. De plus, il s'agit d'un « échange de sympathie », ou d'un « échange de bons procédés » (une carte postale contre l'utilisation d'un logiciel), dans lequel l'argent n'entre pas en jeu.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le concept a été inventé par Aaron Gilles, concepteur de JPEGView[1].

Par la suite, des concepts dérivés ont été inventés, à commencer par le emailware, que l'on pourrait traduire par courrielliciel, dans lequel l'utilisateur régulier doit envoyer un courriel à l'auteur du programme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Aaron's Computing History », sur aarongiles.com (consulté le 11 mars 2018)