Capitaine de corvette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Capitaine de corvette est un grade d'officier supérieur dans les marines de guerre des pays francophones.

France[modifier | modifier le code]

Un capitaine de corvette

Capitaine de corvette est un grade militaire de la Marine nationale française, correspondant à celui de commandant dans l'Armée de l'air, chef de bataillon ou d'escadron dans l'Armée de terre et chef d'escadron dans la Gendarmerie Nationale. C'est le premier grade du corps des officiers supérieurs. Le capitaine de corvette, en abrégé « CC », peut assurer les fonctions de commandant de petits bâtiments de la Marine ou de commandant en second ou chef de service à bord des bâtiments plus importants, ainsi que dans les unités à terre. Son appellation est « commandant ». Il porte quatre galons dorés, dont le dernier est séparé des trois premiers.

Une corvette, était sous l'Ancien régime un navire — un trois-mâts — plus petit qu'une frégate. Généralement chargées de missions de découverte[1], de liaison pour transmettre des ordres ou des courriers[2] ou encore d'escorte de convois, les corvettes étaient commandées sous l'Ancien régime par des officiers du grade de lieutenant de vaisseau et le grade de capitaine de corvette n'a été créé qu'en 1831[3],[4].

Article détaillé : Corvette (navire).

Dans l'argot de la Marine, on appelle un capitaine de corvette un corvettard.

Drapeau de la France France Grades de la Marine nationale Military symbol.svg
Précédé par
Lieutenant de vaisseau
Capitaine de corvette
Galons capitaine de corvette.png
Suivi par
Capitaine de frégate

Belgique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Grades de l'armée belge.

Dans la composante maritime des Forces armées belges, le grade de capitaine de corvette (Korvetkapitein en néerlandais) est le premier des grades d'officier supérieur. Il est supérieur au grade de lieutenant de vaisseau de première classe et de lieutenant de vaisseau. Il est inférieur au grade de capitaine de frégate.

Son insigne, sur la manche et sur l'épaule, est composé de trois galons[5].

Il correspond, dans les composantes terrestre, aérienne et médicale, au grade de commandant.

Generic-Navy-O5.svg Army-BEL-OF-03.svg BE-Air Force-OF3.svg OF-3 BEL Med comp majoor.gif
Marine Terre Air Médicale

On s'adresse au capitaine de corvette en disant Commandant. On s'adresse au Major en disant Mon Major.

Canada[modifier | modifier le code]

Insignes de capitaine de corvette
Lieutenant commander

Dans la Marine royale canadienne des Forces armées canadiennes, le grade de capitaine de corvette existe depuis 1996 pour le Cadre des instructeurs de cadets et pour toute la Marine depuis 1998. Son abréviation est « capc » et on s'adresse à lui en disant « capitaine ». Anciennement, le nom du grade était « lieutenant-commander », qui est le terme anglais en vigueur. Ce grade correspond à celui de major dans l'Armée canadienne (l’armée de terre) et l'Aviation royale du Canada.



Précédé par
Lieutenant de vaisseau
Capitaine de corvette
4 LCDR W1.png
Suivi par
Capitaine de frégate

Insigne de grade[modifier | modifier le code]

  • Tenues de service courant
    • épaulette rigide
    • manchon d’épaule ou « épaulette molle ».
  • Tenue de mess
    • En tenue de mess, les officiers portent les insignes de grade de l’ancienne marine royale canadienne, eux-mêmes modelés sur ceux de la Royal Navy britannique.

États-Unis[modifier | modifier le code]

Insigne de lieutenant commander dans l’US Navy.

Aux États-Unis, dans l'United States Navy et dans la United States Coast Guard, le grade équivalent à capitaine de corvette est lieutenant Commander.

Ce grade correspondant à celui de commandant ou Major pour les forces terrestres comme l’US Army, l’US Marine Corps ou l’US Air Force.

L'insigne est une feuille de chêne de couleur dorée portée sur le col en complément des insignes classiques à trois barres dorées — une étroite entre deux larges — portées sur les épaules ou les manches selon l'uniforme.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire de l'Académie française, 1787.
  2. Dictionnaire de la Marine Française, 1788–1792.
  3. Ordonnance du citée dans divers documents et notamment le Recueil général des arrêts de Conseil d'État et le Journal du Palais (jurisprudence administrative), ainsi que dans les Annales maritimes. Ces documents sont consultables en archives ou lisibles en ligne. Recherche internet effectuée le .
  4. Sous l'Ancien régime, il n'y avait pas de grade intermédiaire entre ceux de lieutenant de vaisseau et de capitaine de vaisseau jusqu'à l'ordonnance du qui institua le grade de major de vaisseau. Ce grade a été supprimé dès 1791 et l'on créa ensuite trois subdivisions du grade de lieutenant de vaisseau mais on les supprima en l'an IV (1795-1796) lors de la création du grade de capitaine de frégate. Cf. Annales maritimes consultées en ligne le .
  5. Composante Marine, Officiers