Cadmée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Citadelle grecque[modifier | modifier le code]

Ruines de la Cadmée

La Cadmée (en grec ancien Καδμεία / Kadmeia) est la citadelle de la cité grecque de Thèbes, l'acropole thébaine.

Son fondateur légendaire est Cadmos, fils d'Agénor (roi de Tyr en Phénicie), parti en vain à la recherche de sa sœur Europe enlevée par Zeus sous la forme d’un Taureau.

En 382 av. J.-C., le Spartiate Phébidas, dans le cadre des opérations lacédémoniennes en Chalcidique, se détourne de sa route et prend d'assaut la Cadmée, avec la complicité de Léontiadès, chef de la faction laconophile de Thèbes. Sparte installe une garnison dans la cité, dont le gouvernement est assumé par une oligarchie composée de Léontiadès et de ses amis.

Après la défaite de Chéronée (338) face à Philippe II de Macédoine, cette citadelle est occupée par une garnison macédonienne.

Minéral[modifier | modifier le code]

Le mot « cadmée » est aussi l'ancien nom de la calamine, elle-même un synonyme désuet de plusieurs minéraux de zinc, dont la smithsonite ZnCO3. Combinée à du cuivre, elle servait autrefois à la production de laiton, comme l'indique par exemple Pline l'Ancien. L'élément cadmium, isolé en 1817 de la cadmée (de la smithsonite, en l'occurrence) dont il constituait une impureté, lui doit son nom.