Blanche Wittmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wittmann.
Blanche Wittmann
Pr Charcot DSC09405.jpg

Extrait du tableau Une leçon clinique à la Salpêtrière montrant Blanche Wittmann en crise avec Jean-Martin Charcot à gauche

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité

Blanche Wittmann (1859-1913) est une célèbre patiente hystérique du docteur Jean-Martin Charcot. Elle fut surnommée « la reine des hystériques »[réf. souhaitée].

Blanche Wittman est soutenue par Joseph Babinski, durant la leçon de Jean-Martin Charcot, tableau d'André Brouillet (1887).

Postérité littéraire[modifier | modifier le code]

L'écrivain suédois Per Olov Enquist, dans son roman Blanche et Marie (2004), invente une biographie fictive de Blanche Wittmann, dans laquelle il imagine qu'elle entra comme assistante au service de Marie Curie et lui prête une liaison avec le Dr Jean-Martin Charcot[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Compte rendu d'Anne Enright, «The Story of Blanche and Marie», The Guardian, 4.11.2006, [lire en ligne]

Liens externes[modifier | modifier le code]