Beth Navon Bey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Beth Mahanaïm haRishon
First Mahanaim House 02.jpg

Beth Navon Bey ou Beth Mahanaïm haRishon (la première maison Mahanaïm) est une maison située au 59 de la rue Haneviim à Jérusalem. C'est une maison à deux étages dont le nom est tiré d'un chapitre du livre de la Genèse

Jacob dit en les voyant [les messagers de Dieu]: "Ceci est le camp de Dieu". Et il appela cet endroit Mahanaïm. Berechit 32:3.

Au-dessus de l'entrée principale, une pierre porte le nom de la maison MAHANAIM.

Son constructeur est Christian Frederick Spittler de Bâle en Suisse, qui la fit construire en 1869 pour la fondation missionnaire Beth Ahim. En 1873, la maison passa à un autre suisse, le banquier et homme d'affaires Johannes Jacob Frutiger (1836-1899). C'est lui qui donna son nom à la maison en se basant sur son propre nom, Jacob (… Et il [Jacob] appela cet endroit Mahanaïm). Il y vécut jusqu'en 1885 avant d'emménager dans une maison encore plus belle, Beth Mahanaïm haShéni.

La maison fut vendue à Joseph Navon Bey (1858-1934), un riche homme d'affaires juif associé de Frutiger, qui fit construire la voie ferrée Jérusalem-Jaffa. Navon y habita jusqu'à sa mort. Le lieu passa ensuite de mains en mains, et depuis les années 1970, un restaurant y est installé.

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]