Bataille de Honkaniemi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de Honkaniemi
Informations générales
Date
Lieu Isthme de Carélie, Finlande
Issue Victoire soviétique
Belligérants
Drapeau de la Finlande Finlande Drapeau de l'URSS Union soviétique
Commandants
Drapeau de la Finlande Colonel Voldemar Oinonen
Drapeau de la Finlande Capitaine I. Kunnas
Drapeau de la Finlande Lieutenant O. Heinonen
Drapeau de l'URSS Colonel V. Kashuba
Drapeau de l'URSS Capitaine V.S. Arkhipov
Drapeau de l'URSS Capitaine A. Makarov
Forces en présence
23e division (3e bataillon Jaeger, 4e compagnie blindée, 4e bataillon d'infanterie, 2e bataillon d'artillerie) Éléments de la 84e division
éléments de la 35e brigade de chars légers (112e bataillon blindé)
Pertes
33 tués ou blessés
6 chars détruits
3 chars détruits

Guerre d'Hiver

Batailles

Tolvajärvi · Suomussalmi · Taipale · Route de Raatte · Honkaniemi · Kollaa · Salla
Coordonnées 60° 39′ nord, 28° 47′ est

Géolocalisation sur la carte : Finlande

(Voir situation sur carte : Finlande)
Bataille de Honkaniemi

La bataille de Honkaniemi fut livrée entre les Finlandais et les Soviétiques le lors de la guerre d'Hiver. Il s'agit de la seule fois où des chars (Vickers 6-Ton finlandais et T-26 soviétiques) furent employés au cours du conflit.

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

Le commandant du 2e Corps finlandais, le général Harald Öhquist, avait rattaché le 3e bataillon Jager et la 4e compagnie blindée à la 23e division afin de lancer une contre-attaque contre les Soviétiques. Elle fut un échec, principalement due au fait que les équipages des chars Vickers 6-Ton finlandais (achetés au Royaume-Uni) étaient inexpérimentés et ne disposaient d'aucune communication radio. Les pertes finlandaises s'élevèrent à 33 tués ou blessés et 6 chars détruits tandis que les Soviétiques perdirent 3 chars lors de la bataille.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]