Barre (danse classique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir barre.

En danse classique, il est traditionnel de commencer la leçon par l'échauffement des muscles, en travaillant « à la barre », c'est-à-dire en s'aidant d'un léger appui sur une barre de bois placée horizontalement le long des murs du studio de travail. Cette barre est également placée dans un lieu proche de la scène pour permettre aux danseurs de « s'échauffer » avant de monter sur le plateau.

le foyer de la danse à l'Opéra de la rue Peletier par Edgar Degas

Introduction[modifier | modifier le code]

Faire la barre permet de s'échauffer, et de corriger des « défauts » que l'on a pendant les variations, les adages... Elle permet de se concentrer sur les détails, les équilibres, la souplesse, etc. On dit qu'on fait « une grande barre » lorsque l'échauffement est long, et complet. On dit qu'on fait « une petite barre » lorsqu'on s'échauffe rapidement.

Exemple d'une grande barre[modifier | modifier le code]

L'ordre et la difficulté des échauffements changent selon les cours, les professeurs, et les niveaux... Quoi qu'il en soit, chaque exercice est réalisé deux fois, à droite et à gauche.

  • pliés en première, seconde, quatrième, cinquième.
  • petits dégagés pour les chevilles (tendre la pointe, la détendre...)
  • battements jetés
  • ronds de jambes à terre
  • fondus (sur demi-pointes ou pointes)
  • ronds de jambes en l'air
  • frappés (sur le coup de pied ou au genou)
  • petits et grands battements
  • pied sur la barre
  • pied dans la main
  • adage

Après la barre, on passe au milieu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]