World Surf League Europe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 26′ 44″ N 3° 41′ 02″ E / 51.44556, 3.68389

WSL Europe
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Société par actions simplifiée
Zone d’influence Europe
Fondation
Fondation 1989
Fondateur François Payot
Identité
Siège Capbreton, France
Site web www.worldsurfleague.com

La World Surf League Europe (WSL Europe) est une des sept divisions régionales de la World Surf League comprenant également l'Australasia, North America, South-America, Hawaii, Africa et Japan. La WSL Europe est responsable du développement du surf professionnel en Europe et délivre les Titres de Champions d'Europe dans les catégories suivantes :

  • Qualifying Series hommes et femmes.
  • Junior Qualifying Series hommes et femmes.
  • Longboard Qualifying Series hommes et femmes.

Historique[modifier | modifier le code]

Transition vers la WSL[modifier | modifier le code]

Fondée en 1989, l'E.P.S.A a été créée pour promouvoir le surf professionnel en Europe, les surfeurs ainsi que les promoteurs d'événements. Chaque année ce circuit professionnel comprend des compétitions d'avril à novembre, dans les catégories QS, Juniors, Longboards et événements spéciaux. Les îles Canaries, la France, le Portugal, l'Espagne, l'Angleterre, l'Irlande et les Açores organisent des compétitions sur les plages réputée pour leur conditions de surf.

Plus de 300 surfeurs européens et internationaux participent à ces événements chaque année.

L'EPSA sera plus tard renommée "ASP Europe", puis WSL Europe au 1er janvier 2015.

Licence Sportive WSL[modifier | modifier le code]

Les licences WSL sont uniquement accessibles aux individuels. Pour plus d'informations, visitez le site de la WSL.

Circuits de la WSL Europe[modifier | modifier le code]

  • WSL Europe Men's Qualifying Series;
  • WSL Europe Women’s Qualifying Series;
  • WSL Europe Men and Women's Junior Qualifying Series
  • WSL Europe Men and Women's Longboard Qualifying Series et
  • WSL Europe Specialty Events.

WSL Europe Qualifying Series events[modifier | modifier le code]

Les évènements QS sont hiérarchisés selon le nombre de points offerts au vainqueur, du QS1,000 au QS10,000. Le QS10,000 est la compétition reine du circuit qualificatif international, puisqu'il offre 10,000 points au vainqueur et une enveloppe totale de $250,000 à partager entre les participants masculins. Le calendrier des événements QS est disponible en ligne.

WSL Junior Qualifying events[modifier | modifier le code]

En 2015, 6 Juniors Hommes and 2 Juniors Femmes repésenteront l'Europe aux prestigieux "WSL World Junior Championship". Les compétitions Juniors en Europe permettent de décider qui pourra représenter la région lors de cette compétition. Les surfeurs doivent être âgés de 21 ans maximum. Le calendrier des événements Junior est disponible en ligne.

WSL Longboard Qualifying events[modifier | modifier le code]

De même que pour les épreuves Juniors, ces évènements permettent aux longboardeurs de se qualifier pour le(s) compétition(s) du prestigieux WSL World Longboard Championship. Le calendrier des événements Longboard est disponible en ligne.

Règles[modifier | modifier le code]

Notation[modifier | modifier le code]

En compétition, les surfeurs sont notés sur une échelle de 0.1 à 10.0. Leurs scores peuvent être attribués au dixième près. L'échelle suivante peut être utilisée pour décrire un score.

  • 0–1.9 = Pauvre
  • 2.0–3.9 = Correct
  • 4.0–5.9 = Moyen
  • 6.0–7.9 = Bon
  • 8.0–10.0 = Excellent

Critères de Notation[modifier | modifier le code]

Les juges vont noter un surfeur sur sa capacité à allier les critères suivant sur chaque vague.

  • Engagement et degré de difficulté
  • Manœuvres innovantes et progressives
  • Combinaison de plusieurs manœuvres importantes
  • Variété des manœuvres
  • Vitesse, puissance et enchaînement

Certains de ces éléments peuvent être plus ou moins importants suivant les conditions de surf et l'endroit de pratique de la compétition. Ces critères sont également différents dans les compétitions de longboard. Tout cela a été créé afin d'installer une certaine cohérence dans le jugement à travers toutes les compétitions de la WSL.

Sur toutes les compétitions de la World Surf League, une équipe composée de 7 juges délivre des scores afin de déterminer le classement de chaque série. Parmi eux, 5 sont actifs simultanément et 2 sont en pause. Sur les 5 scores attribués au surfeur à l'issue d'une vague surfée, la note la plus haute ainsi que la plus basse sont retirées afin de faire une moyenne des 3 restantes. Chaque score est attribué sur une échelle de 0 à 10 (10 étant la note parfaite), et 2 vagues sont comptabilisées pour obtenir un total sur 20 points. Le surfeur avec le total le plus élevé se qualifie pour la manche suivante, suivant le format de compétition le second surfeur dans la série peut également se qualifier.

Par ailleurs, pour les compétitions des Qualifying Series, il ne peut y avoir plus de 3 juges provenant de la même région. Cette règle est limitée à 2 pour les événements du Championship Tour. Chaque compétition se doit également d'avoir un chef juge qui est capable et autorisé à effectuer des corrections de score ou de gérer toute autre situation qui pourrait altérer les résultats d'une série.

Règles[modifier | modifier le code]

Il existe de nombreuses règles définissant les paramètres d'évolution des surfeurs dans l'eau. Premièrement, le surfeur qui se situe le plus près de l'endroit où la vague casse dispose de la priorité par rapport aux autres, cela est couramment appelé "avoir l'intérieur". Si un surfeur se lève devant celui qui dispose de l'intérieur, une interférence peut être attribuée au premier, et des pénalités applicables. Dans la plupart des cas, il ne s'agit pas de savoir qui s'est levé le premier mais bien de la position des deux participants[1].

Un surfeur peut aussi récolter une interférence s'il attrape plus de vagues que le maximum autorisé dans une série, et que cela limite les possibilités de ses adversaires. Les surfeurs n'ont pas le droit de gêner leurs adversaires dans la rame, ou leur évolution sur la vague[1].

Les règles de priorité varient légèrement suivant le type de vague rencontrée sur l'endroit de compétition. Quand une vague déferle le long d'une pointe, le surfeur ayant la priorité est celui le plus au large et près du point de déferlement. Dans le cas d'un peak unique avec une droite et une gauche, deux surfeurs peuvent évoluer sur la même vague si l'un part à gauche, l'autre à droite et ni l'un ni l'autre ne croisent le chemin de leur adversaire sur leur trajectoire. Si cela arrive, alors le surfeur le premier debout sera considéré comme ayant priorité sur l'autre. Quand plusieurs peaks sont présents, et que les vagues se rejoignent, deux surfeurs peuvent évoluer sur leur vague, et lorsque celles-ci se rejoignent, c'est le surfeur levé en premier qui aura la priorité, et le second doit quitter la vague sans gêner le premier[1].

Dans un format de compétition en un contre un, la priorité est déclarée par le Chef juge. Quand le surfeur prioritaire à ramé pour une vague, la priorité passe au second surfeur, jusqu'à ce qu'il fasse de même. Le surfeur non prioritaire peut ramer et prendre des vagues s'il n'interfère pas avec le surfeur prioritaire[1].

Le surfeur disposant de la priorité sur une vague, garde cette priorité pour toute la durée de la vague. Si un autre surfeur démarre sur la même vague en position intérieure, il n'obtient pas la priorité. Si ce dernier n'altère pas la vague du surfeur prioritaire, alors il peut continuer à surfer et les deux scores seront pris en compte. Si les juges déterminent que cela à altéré les conditions pour le surfeur prioritaire, alors ils peuvent décider de pénaliser le second surfeur.

Les interférences sont déclarées par les juges et doivent recueillir la majorité des votes des juges pour être effectives. Elles sont notées sous la forme d'un triangle sur les feuilles de score, et peuvent avoir différentes formes suivant le moment où elles ont été perpétrées dans la série. Si trois vagues ou plus sont notées, alors l'un des scores sera abandonné. Si seulement deux scores sont comptabilisés, le second meilleur score sera diminué de 50 %. Si un surfeur reçoit une seconde interférence, alors son meilleur score qui sera diminué de 50 % également. Le surfeur qui a été gêné par l'interférence dispose du droit de prendre une vague de plus, dans les limites du temps de la série. Si un surfeur commet plus de deux interférences, il doit sortir de la zone de compétition[1].

Champions WSL Europe[modifier | modifier le code]

Le Français Jérémy Florès, Champion 2013 de l'ASP Europe
La Française Johanne Defay, Championne (et championne junior) 2013 de l'ASP Europe
L'Italien Leonardo Fioravanti, Champion junior 2013 de l'ASP Europe
Year WSL Europe Senior Men's Series WSL Europe Senior Women's Series
2014 Drapeau de France Joan Duru (FRA) Drapeau de France Pauline Ado (FRA)
2013 Drapeau de France Jérémy Florès (FRA) Drapeau de France Johanne Defay (FRA)
2012 Drapeau d'Allemagne Marlon Lipke (GER) Drapeau de France Pauline Ado (FRA)
2011 Drapeau de France Romain Cloitre (FRA) Drapeau de France Justine Dupont (FRA)
2010 Drapeau de France Marc Lacomare (FRA) Drapeau de France Pauline Ado (FRA)
2009 Drapeau de France Joan Duru (FRA) Drapeau de France Lee-Ann Curren (FRA)
2008 Drapeau de France Tim Boal (FRA) Drapeau de France Justine Dupont (FRA)
2007 Drapeau d'Espagne Aritz Aranburu (ESP) Drapeau de France Lee-Ann Curren (FRA)
2006 Flag of French Polynesia Michel Bourez (PYF)
2005 Drapeau de France Patrick Beven (FRA) Drapeau de France Caroline Sarran (FRA)
2004 Drapeau du Portugal Justin Mujica (POR) Drapeau de France Caroline Sarran (FRA)
2003 Drapeau de France Patrick Beven (FRA)
2002 Drapeau de France Eric Rebière (FRA)
2001 Flag of the Basque Country.svg Eneko Acero (EUK)
2000 Drapeau de France Eric Rebière (FRA) Flag of French Polynesia Patricia Rossi (PYF)
Year WSL Europe Junior Men's Series WSL Europe Junior Women's Series
2014 Drapeau du Portugal Vasco Ribeiro (POR) Drapeau de France Tessa Thyssen (FRA)
2013 Drapeau d'Italie Leonardo Fioravanti (ITA) Drapeau de France Johanne Defay (FRA)
2012 Drapeau du Maroc Ramzi Boukhiam (MAR) Drapeau de France Cannelle Bulard (FRA)
2011 ReunionRadiantVolcanoFlag Medi Veminardi (REU) Drapeau de France Johanne Defay (FRA)
2010 Drapeau de France Charly Martin (FRA) Drapeau de France Pauline Ado (FRA)
2009 Drapeau de France Marc Lacomare (FRA) Drapeau de France Johanne Defay (FRA)
2008 Drapeau de France Maxime Huscenot (FRA) Drapeau de France Alizé Arnaud (FRA)
2007 Drapeau de France Romain Cloitre (FRA) Drapeau de France Pauline Ado (FRA)
2006 Drapeau de France Joan Duru (FRA)
2005 Drapeau de France Jérémy Florès (FRA) Drapeau de France Pauline Ado (FRA)
2004 Drapeau d'Allemagne Marlon Lipke (GER)
2000 Drapeau de France Patrick Beven (FRA)
Year WSL Europe Longboard Men's WSL Europe Longboard Women's
2014 Drapeau de France Edouard Delpero (FRA) Drapeau de France Justine Dupont (FRA)
2013 Aucune Épreuve Aucune Épreuve
2012 Drapeau de France Antoine Delpero (FRA) Drapeau de France Alice Lemoigne (FRA)
2011 Drapeau de Grande-Bretagne Ben Skinner (GBR) Drapeau de France Emilie Libier (FRA)
2010 Drapeau de France Antoine Delpero (FRA) Flag of the Basque Country.svg Estitxu Estremo (EUK)
2009 Drapeau de Grande-Bretagne Ben Skinner (GBR) Drapeau de Grande-Bretagne Candice O'Donnell (GBR)
2008 Flag of French Polynesia Michel Demont (PYF) Drapeau de France Claire Karabatsos (FRA)
2007 Flag of French Polynesia Michel Demont (PYF) Drapeau de France Claire Karabatsos (FRA)
2006 Drapeau de France Claire Karabatsos (FRA)
2005 Drapeau de France Claire Karabatsos (FRA)
2004 Drapeau de France Claire Karabatsos (FRA)
2003 Drapeau de France Claire Karabatsos (FRA)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e ASP Rule Book 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]