Antonio Piazza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Piazza.
Antonio Piazza
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Antonio Piazza (Venise 1742, Milan le 17 mars 1825), est un journaliste, auteur dramatique, romancier italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il crée en 1787 la Gazzetta urbana veneta qui paraîtra jusqu’en 1798. Gracié par le gouvernement austro-hongrois après cinq mois de prison sans procès, on le retrouve en 1801 à Milan où il mène une vie de privations, précepteur des enfants de grandes familles et traducteur d’opéras français et anglais.

Écrivain multiforme et prolifique, passionné de théâtre, une de ses comédies[1], d’inspiration goldonienne, en trois actes et en prose, L’Amicizia in cimento, est créée au théâtre proche de l’église San’Angelo où elle est très applaudie. Il collabore dans le même temps à la rédaction de la Gazzetta privilegiata di Milano et de la Rivista Europea[2]. Antonio Piazza meurt à Milan le 17 mars 1825[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • L'impresario in rovina
  • Giulietta, la pazza per amore
  • Il teatro, ovvero fatti di una veneziana
  • L'amor tra l'arme
  • L'amicizia in cimento (comédie)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Antonio Piazza, « Commedie », sur Google Books (consulté le 4 mai 2017).
  2. (it) « Piazza, Antonio nell'Enciclopedia Treccani », sur treccani.it (consulté le 4 mai 2017).
  3. (it) Valeria Tavazzi, « Piazza, Antonio in "Dizionario Biografico" », sur treccani.it (consulté le 4 mai 2017).

Notices d'autorité[modifier | modifier le code]