Antoine Texier La Boëssière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Texier et Boëssière.
Antoine Texier La Boëssière
La Boëssière, Traité de l'art des armes, 1818, page de titre.tiff

1818, La Boëssière
Traité de l'art des armes[1].
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Antoine Texier La Boëssière (1766-1818) est un maître d'armes actif après la période de la Révolution française. Fils et héritier de Nicolas Texier de La Boëssière, il fut élevé avec le chevalier de Saint-George.

Carrière[modifier | modifier le code]

Antoine Texier La Boëssière hérita de la salle d'armes de son père, Nicolas Texier de La Boëssière, de la notoriété de celui-ci et de celle de Saint-George, son aîné de vingt et un ans.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Antoine Texier La Boëssière rédigea l'art de l'escrime de son père, ses méthodes et sa pédagogie dans le Traité de l'art des armes à l'usage des professeurs et des amateurs[1].

« M. Laboëssière père fut le maître du fameux Saint-George(s)[2] ; et le fils, l'auteur de cet ouvrage, fut son émule : ainsi les principes de trois hommes qui se sont acquis dans l'art des armes une si haute réputation, sont réunis dans ce Traité". (Antoine-Henri Jomini)[3] »

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Antoine Texier La Boëssière, Traité de l'art des armes : à l'usage des professeurs et des amateurs : XVIIIe – XIXe siècle: 1723-1818, Paris, Imprimerie de Didot, l'aîné, . (notice BnF no FRBNF31448156)
  2. Graphies alternatives : Saint-George ou Saint-Georges.
  3. Antoine Henri Jomini (baron de), Histoire critique et militaire des guerres de la Révolution, Campagnes de 1797 et de 1798, Volume X : XVIIe – XIXe siècle : 1789-1825, Paris, Anselin et Pochard, . 1820-1824, 15 vol. in-8° : (notice BnF no FRBNF30658485).