Anna Klein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anna Klein
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Anna Friederike Mathilde PlaubelVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Anna Klein, née en 1900 et morte le , est l'une des deux seules femmes à avoir atteint le grade de Oberaufseherin (en français : « surveillante supérieure ») dans un camp de concentration nazi.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le , Anna Klein est recrutée comme Aufseherin (en français : « surveillante ») à Ravensbrück. En , elle est promue au rang de Oberaufseherin (surveillante supérieure) et dirige ainsi l'équipe de surveillance de l'ensemble du camp de Ravensbrück. Elle atteint ainsi le plus haut rang réservé à une femme dans un camp de concentration. En complément de son nouveau rôle hiérarchique, ses conditions matérielles de vie s'améliorent : elle reçoit un salaire plus élevé, dispose d’un meilleur logement, bénéficie d'une meilleure nourriture (non cuisinée par des déportées, mais par d'autres femmes SS) et de meilleurs vêtements.

Elle est mutée en au camp de concentration d'Oranienbourg-Sachsenhausen, où elle exerce les mêmes fonctions jusqu'à la libération du camp en .

Pour la période d' à à Ravensbrück, elle est acquittée le par manque de preuves lors du septième procès de Ravensbrück qui s'est tenu à Hambourg.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]