Andy Foliot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Andy Foliot
Photographie couleur de Foliot
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance ,
Cluses
Joueur retraité
Position Gardien de but
Attrapait de la gauche
A joué pour Grenoble (Ligue Magnus)
Chamonix (Ligue Magnus)
Briançon (Ligue Magnus)
Dijon (Ligue Magnus)
Carrière pro. 2006-2011

Andy Foliot (né le à Cluses) est un joueur professionnel français de hockey sur glace originaire de Saint-Pierre-et-Miquelon[1].

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière en 2005 avec les Brûleurs de Loups de Grenoble en Ligue Magnus. La saison suivante, il rejoint Chamonix où il s'impose en tant que titulaire. En 2008, il part vers un nouveau challenge chez les Diables Rouges de Briançon. Il retrouve ainsi un autre joueur Saint-Pierrais, le défenseur Gary Lévêque[2]. Il est la doublure de Tommi Satosaari. L'équipe est battue en huitième de finale de la Coupe de France chez les Ducs de Dijon 3-1. Elle s'incline en finale de Coupe de la Ligue contre les Brûleurs de Loups de Grenoble 4-3 après prolongation. Les briançonnais, premiers de la saison régulière, sont défaits trois victoires à une en finale de la Ligue Magnus contre cette même équipe. Les grenoblois réalisent le quadruplé avec en plus le match des champions et la Coupe de France. Il rebondit ensuite à Dijon.

Équipes successives[modifier | modifier le code]

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il a représenté l'équipe de France de hockey sur glace en sélection jeune et A'.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Événement Saison régulière
PJ A MOY %ARR PUN
2005 Équipe de France Jr. CM Jr. D1 4 0 4.36 .837 0

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Ligue Magnus
  • 2007-2008: Sélectionné dans l'équipe des meilleurs français pour le Match des étoiles.

Andy Foliot Etoiles2007.jpg

Parenté dans le sport[modifier | modifier le code]

Il est le fils du joueur de hockey sur glace Patrick Foliot.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]