André Galerne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
André Galerne
Image dans Infobox.
André Galerne à son bureau en 1956
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
ScottsdaleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Conflit
Distinction

André Galerne, né le à Paris et mort le à Scottsdale (Arizona), est un plongeur français, pionnier dans les travaux sous-marins.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il poursuit des études à l'École technique d'aéronautique et de construction automobile et découvre en 1943 la plongée sous-marine grâce à un essai du scaphandre Le Prieur dans la piscine des Tourelles.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Il rejoint la Croix-Rouge.

Durant la Seconde Guerre mondiale, André Galerne intègre un réseau qui à pour objectif de faire sauter les batteries de DCA allemandes. Les missions consistait à créer une diversion, en faisant croire à l'ennemi l'envoi de signaux à des avions. Les Allemands délaissaient les batteries pour aller supprimer ces messages et le groupe attaquait alors la batterie pour la détruire[1].

Pour ses actes de résistance, il est arrêté en , avec son ami Claude Sommer. Au moment d'être fusillé, il part en courant dans les bois avec quelques autres résistants et parviennent à s'enfuir. Claude Sommer est tué en revenant prévenir, les autres membres du réseau, d'une traitrise[2].

Le Scoutisme et la plongée[modifier | modifier le code]

Ancien membre du clan Éclaireurs de France Lapérouse, dirigé par Guy Urgain. Il fonde en 1947 le clan Claude Sommer qui eut dans un premier temps, la spécialité spéléologie puis en 1950, choisira la spécialité de plongée sous-marine[1].

La Sogetram[modifier | modifier le code]

Il crée en 1952 la Société générale des travaux maritimes et fluviaux ou Sogetram.[3] Au début de 1952, il embarque sur la Calypso pour l'exploration de l'épave du Grand Congloué avec son ami Pierre Labat et le Commandant Cousteau[4].

En 1954, André Galerne, doit réaliser un film pour les grandes Pêcheries de crevettes de la Réfrigéra del Noroeste (Mexique). Gérard Loridon ancien du clan Claude Sommer et membre de la Sogetram l'accompagne. Ils seront les premiers plongeurs en mer de Cortès[5].

En 1962, André Galerne, déménage aux États-Unis, où il fut à l'origine et président d'un puissant syndicat patronal, l'ADC (Association of Diving Contractors), grâce auquel les premières règles de sécurité pour les scaphandriers furent créées. Il crée aussi la société International Underwater Contractors. En 1980, il a obtenu un brevet pour un système de transport hyperbare pour les plongeurs blessés ou nécessitant un traitement médical spécial[6].

Il était chevalier de la Légion d'honneur et avait reçu de multiples récompenses dans de nombreux pays et notamment aux États-Unis.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]