Alexander Nikolaevich Volkov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Volkov et Aleksandr Volkov.
Aleksandr Nikolaevič Volkov
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
TachkentVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité

Alexander Nikolaevich Volkov (en russe : Александр Николаевич Волков), né le à Ferghana (Empire russe) et mort le à Tachkent (Union soviétique), est un artiste peintre et poète russe d'avant-garde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexander Volkov naît à Ferghana, près de Tachkent, dans l'Empire russe[1]. Son père, Nikolai Ivanovich Volkov, est lieutenant-général du corps médical et sa mère, Feodosia Filippovna Volkova-Davydova, provient, selon certains, d'un camp de gitans[2]. Entre 1888 et 1900, il étudie dans les écoles primaires de Tachkent. Entre 1900 et 1905, Volkov est enrôlé dans le deuxième corps de cadets d'Orenbourg. En 1906, il commence ses études collégiales à la faculté de physique et de mathématiques de l'université de Saint-Pétersbourg[3] mais l'abandonne deux ans plus tard pour rejoindre l'atelier de Vladimir Makovski, qui était à l'époque professeur à l'école supérieure d'art à l'Académie impériale des Arts[1]. Sa présence au studio privé de MD Bernstein, dont certains professeurs étaient Nicolas Roerich, Ivan Bilibine et Leonid Sherwood, a beaucoup influencé son développement artistique[4].

En 1912, Volkov s'installe à Kiev pour se former à la Kiev School of Arts[1].

En 1915, le peintre épouse Maria Ilyinichna Taratutina (1898-1925). En 1916, après avoir terminé sa formation, Volkov retourne en Ouzbékistan où il vécut jusqu'à la fin de sa vie.

Femme perse (1916).

Volkov meurt en 1957 et est enterré à Tachkent[1]. Le buste en béton sur sa tombe a été créé par son fils Alexandre[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (ru) « ВОЛКОВ, АЛЕКСАНДР НИКОЛАЕВИЧ », dans Энциклопедия Кругосвет: Универсальная научно-популярная онлайн-энциклопедия (lire en ligne)
  2. Natalia Apchinskaya, « The Colour of Pomegranate », The Tretyakov Gallery Magazine, Moscow, Tretyakov Gallery,‎
  3. John E. Bowlt, « "A Silken Whirlwind of Unbridled Colors": Aleksander Volkov and His Pictorial Legacy »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) [PDF] (consulté le 15 novembre 2012)
  4. Tatyana Yermakova, « On the 120th Anniversary of Alexander Volkov's Birth », The Tretyakov Gallery Magazine, Tretyakov Gallery,‎
  5. « Chronicle of Life and Work: 1941-1957 », Alexander Volkov (consulté le 16 novembre 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]