Alekseï Dikiï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alekseï Dikiï
Description de cette image, également commentée ci-après
médaillon figurant sur sa pierre tombale
Nom de naissance Alekseï Denissovitch Dikiï
Naissance
Ekaterinoslav (Empire russe)
Nationalité Drapeau Soviétique
Décès (à 66 ans)
Moscou (Union des républiques socialistes soviétiques)
Profession Acteur
Films notables Amiral Nakhimov (en)
Pirogov
Le troisième coup (en)

Alekseï Denissovitch Dikiï (en russe : Алексе́й Дени́сович Ди́кий, en ukrainien : Олексій Денисович Дикий, Oleksìj Denisovič Dikij), né à Ekaterinoslav (actuellement Dnipro en Ukraine) le et mort à Moscou le , est un acteur et metteur en scène soviétique connu notamment pour son travail au Théâtre d'art de Moscou ou plus tard avec le théâtre Habima de Tel-Aviv.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alekseï Dikiï se passionne pour le théâtre très tôt. Sa sœur Maria (1879-1974) est actrice de théâtre dramatique Taras Chevtchenko de Kharkiv, mariée au metteur en scène Soukhodolski (ru) qui dirige sa propre troupe, ce dernier offrira à Alekseï l'occasion de se produire sur scène à l'âge de six ans.

Alekseï est scolarisé à l'école réale (de l'allemand Realschule - l'établissement d'enseignement secondaire) en 1904-1907. Il effectue son service militaire dans la 121e unité du régiment basée à Penza en 1907-1908.

Installé à Moscou en 1909, il suit les cours d'art dramatique chez Sofia Khalioutina (ru), Koté Mardjanichvili et Vakhtang Mchedelov (ru). Pris dans la troupe de Théâtre d'art en 1910, il y débute dans l'adaptation du Cadavre vivant d'après Léon Tolstoï.

Le 26 mars 1936, Dikiï prend le post de directeur artistique du Grand Théâtre dramatique académique Gorki de Léningrad.

L'artiste est arrêté le 17 août 1937, lors des répressions politiques massives en Union soviétique, et condamné à cinq ans de travaux forcés dans un camp de Goulag basé à Solikamsk dans l'Oblast de Sverdlovsk (depuis 2005 Kraï de Perm) pour n'être réhabilité qu'en 1941. De retour à Moscou, il est acteur de Théâtre Vakhtangov. En 1944, il prend la direction du Théâtre national d'acteur de cinéma qu'il quitte au mois de septembre de la même année pour le Théâtre Maly où il travaille comme acteur et metteur en scène. En 1952, il travaille au Théâtre Pouchkine de Moscou.

Sa carrière au cinéma commence avec le court-métrage de Youri Zheliabouzhski (ru) Tu étais quoi ? en 1919. Il incarne à deux reprises Joseph Staline à l'écran, dans Le troisième coup d'Igor Savtchenko (1948) et dans Bataille de Stalingrad de Vladimir Petrov (1949).

Il est professeur à l'École supérieure d'art dramatique Mikhaïl Chtchepkine depuis 1948.

Mort à Moscou, Aleksei Dikiï est enterré au Cimetière de Novodevitchi.

Hommages[modifier | modifier le code]

Le nom d'Aleksei Dikiï est donné à une rue du district municipal Novoguireïevo dans le District administratif est de Moscou.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :