Adema

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adema
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Nu metal, rock alternatif, post-grunge, metal alternatif, hard rock
Années actives 2000-2008, depuis 2009
Site officiel www.officialadema.com
Composition du groupe
Membres Tim Fluckey
Mike Ransom
Dave DeRoo
Kris Kohls
Anciens membres Mark Chavez
Luke Caraccioli
Bobby Reeves
Ed Faris
Marc DeLeon

Adema est un groupe de nu metal américain, originaire de Bakersfield, en Californie. Le groupe est formé en 2000 par le chanteur Mark Chavez, le chanteur et guitariste Tim Fluckey, le guitariste Mike Ransom, le bassiste Dave DeRoo, et le batteur Kris Kohls. Après leurs deux premiers albums, Adema, et Unstable, le groupe fait face à des divergences internes et des changements de formation. Ransom quitte le groupe en 2003 à cause de conflits avec Chavez, et suit de Chavez en 2004 à cause de conflits avec le reste du groupe.

Luke Caraccioli remplace Chavez au début de 2005 sur un album, Planets, mais quitte quelques mois plus tard en 2005. Le chanteur Bobby Reeves et le guitariste Ed Farris, membres du groupe Level, sont recrutés pour jouer sur l'album, Kill the Headlights en 2007, avant que le groupe ne se mette en pause. Ils reprennent en 2009, et sort à nouveau de son silence en 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (2000–2002)[modifier | modifier le code]

C'est en 2000 qu'Adema est formé sous l'impulsion de Mark Chavez, demi-frère de Jonathan Davis (KoRn). La formation est alors composée de Kris Kohls, ex-batteur de Sex Art (premier groupe de J.Davis) mais aussi de Videodrone (groupe signé sur le label fondé par KoRn, Elementree), de Tim Fluckey (ex-guitariste de Sex Art), de Dave DeRoo (bassiste qui joue aussi dans le groupe Sex Art) et de Mike Ramson (guitare). Ce dernier est le seul avec Mark à ne pas avoir eu d'expérience musicale autre qu'Adema. Malgré ces différences d'expériences, la formation signe très rapidement chez Arista Records.

En août 2001, le groupe sort un premier album éponyme, Adema. Jouant sur son statut, le jeune Mark permet à son groupe d'enchaîner bon nombre de premières parties prestigieuses pour accroître la popularité d'Adema. Il comprend les singles Giving In et The Way You Like It, qu iseront fréquemment diffusés à la radio locale. Toutes les paroles sont écrites par Chavez[1], et l'album est produit par Bill Appleberry (7th House) et Tobi Miller (guitariste de Wallflowers)[2]. L'album est certifié disque d'or, ce qui permet au groupe de prendre part à l'Ozzfest. Ils jouent aussi aux tournées Music as a Weapon, SnoCore Rock, et Projekt Revolution[3]. En 2002, la formation californienne sort Insomniac's Dream.

Unstable (2003–2004)[modifier | modifier le code]

Adema revient, en 2003, avec la sortie de l'album Unstable, un deuxième opus plus acoustique. Il est publié au label Arista Records en août 2003[4]. Il est produit par Howard Benson, crédité pour les albums de P.O.D., Hoobastank et Cold[3],[5]. Le groupe souhaite ne pas être catégorisé nu metal, mais plutôt rock traditionnel[6]. Unstable n'étant pas plus différent que leur premier opus, Chavez le compare à l'agressivité de Nirvana[5], et le bassiste DeRoo espérait que la voix de Chavez réussirait à les populariser[6]. L'album est nommé Unstable (instable) pour une raison[7].

La formation éclate à cause d'un désaccord entre Mark Chavez et Kris Kohls, le groupe est amputé de Mark, et de Mike Ransom qui quitte en décembre, laissant le groupe achever seul sa tournée[8],[9]. Luke Caraccioli prend alors la place de l'ex-leader et chanteur du groupe.

Le groupe continue, mais Chavez commence à perdre goût en février 2004[8]. Il quitte le groupe en septembre[10]. Les trois membres étant restés en bons termes avec Ransom, leur attitude envers Chavez est moins favorable. Chavez formera le groupe Midnight Panic avec son cousin et ses copains Cesareo Garasa et Mike Montano, qui publieront l'EP autointitulé Midnight Panic avant de se séparer[11].

Planets (2004–2005)[modifier | modifier le code]

Les trois membres restants d'Adema se regroupent pour écrire de nouvelles chansons et pour auditionner un nouveau chanteur. Après avoir entendu une démo de Rewind Yesterday, Kohls se retrouve impressionné par leur chanteur Luke Caraccioli. Adema demande à Paul de se joindre au groupe[8]. Sarman Paul accepte quelques mois plus tard en février 2005[12]. Adema signe au label metal Earache Records au printemps 2004[13]. Sous ce nouveau label, le groupe obtient plus de contrôle sur sa direction musicale qu'il n'en avait à Arista[7].

Le 5 avril 2005, la nouvelle formation publie Planets. Puis, le groupe se sépare de nouveau du chanteur, et le remplace par Bobbys Reeves. Planets se différencie des deux précédents albums d'Adema ; il est plus proche de leur côté rock que nu metal[14]. En septembre la même année, le groupe publie un deuxième single de l'album, Planets. Le clip du single est inclus dans le film, Cry Wolf[15]. En octobre 2005, après seulement 10 mois, Luke Caraccioli quitte le groupe, pour des raisons personnelles[16].

Kill The Headlights et pause (2006–2008)[modifier | modifier le code]

En mars 2006, Adema annonce un nouveau chanteur, Bobby Reeves, ancien membre du groupr LEVEL.[17]. En août, le groupe recrute le guitariste Ed Faris, également ancien membre de LEVEL[18]. Avec cette formation, le groupe signe au label Immortal Records en février 2007[19]. Il publient Kill the Headlights, produit par Marshall Altman (Marc Broussard, Zebrahead) en août 2007. Le premier single, Cold and Jaded, est publié en juillet[20].

Le groupe se remet en question, et décide de faire une pause. C'est ensuite sur le Myspace du groupe que des rumeurs commencent alors à se faire entendre, le groupe d'origine (Mark, Tim, Dave, Kris et Mike) serait de nouveau en bons termes. On parle même de plusieurs scènes où le groupe d'origine aurait joué.

Réunion et nouvel album (depuis 2009)[modifier | modifier le code]

C'est donc durant le mois de juillet 2009 que l'on apprend par l'intermédiaire du Myspace qu'un DVD sur le line-up d'origine est prévue, lives, quelques morceaux rares inconnus, des mixes, et des interviews. Par la suite, Mark et Mike reprennent leur place d'origine dans le groupe. Le groupe est tel quel depuis 2004, et reprend donc le chemin qu'il avait laissé après avoir sortie l'album Unstable.

Mark Chavez quitte une nouvelle fois Adema pour se consacrer à ses projets parallèles[21]. Le guitariste Tim Fluckey et le bassiste David DeRoo reprennent le chant[22]. Toutefois en janvier 2011, le groupe annonce une nouvelle séparation, laissant en suspens leur avenir musical avant que le groupe dans sa formation originale ne se sépare à nouveau.

Finalement, le groupe sort de son silence en 2013 en sortant un EP intitulé Topple the Giant[23], et change une nouvelle fois de line-up étant composé cette fois de Tim Fluckey, Mike Ransom, Dave DeRoo, et Kris Kohls.

Style musical[modifier | modifier le code]

Le style musical d'Adema est catégorisé nu metal[24],[25],[26],[27], rock alternatif[28], post-grunge[29], metal alternatif[26], et hard rock[30].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Mark Chavez – chant (2000–2004, 2009–2011)
  • Luke Caraccioli – chant (2005)
  • Bobby Reeves – chant (2006–2009)
  • Ed Faris – guitare rythmique, claviers, programmation (2006–2009)
  • Marc DeLeon – guitare rythmique (2011–2013)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Cesareo Garasa, « Adema swells wide with pride upon return home », The Orion Online, (consulté le 27 juillet 2007).
  2. (en) « Adema », CDUniverse, (consulté le 20 octobre 2011).
  3. a et b (en) « Adema », metalunderground.com (consulté le 26 juillet 2007).
  4. (en) « Adema Drummer: We Are Influenced By Metallica And Pantera », blabbermouth.net, (consulté le 26 octobre 2016).
  5. a et b (en) Rob Evans, « Adema tours in advance of new album », LiveDaily, (consulté le 26 juillet 2007).
  6. a et b (en) Morgan Weinert, « Interview with Dave DeRoo of Adema », UnRated Magazine, (consulté le 26 juillet 2007).
  7. a et b (en) « ADEMA Drummer Talks About Split With Singer, Upcoming Album », Blabbermouth.net, (consulté le 26 octobre 2016).
  8. a, b et c (en) Patrick Douglas, « Adema – Dave DeRoo », The Culture Shock, (consulté le 26 juillet 2007).
  9. (en) « ADEMA Part Ways With Guitarist, Plan To Carry On As A Four-Piece », sur Blabbermouth.net (consulté le 26 octobre 2016).
  10. (en) « ADEMA Vocalist Quits, Band To Hold Singer Auditions », blabbermouth.net, (consulté le 26 octobre 2016).
  11. (en)} (en) « Former ADEMA Frontman Resurfaces in MIDNIGHT PANIC », Blabbermouth.net, (consulté le 28 octobre 2016).
  12. (en) deathbringer, « Adema Announce New Vocalist », metalunderground.com, (consulté le 27 juillet 2007).
  13. (en) deathbringer, « Adema Signs To Earache », metalunderground.com, (consulté le 27 juillet 2007).
  14. (en) Dan Hoyt, « Interview with Kris Kohls of Adema », Crave Magazine, (consulté le 26 juillet 2007).
  15. (en) MindSlavor, « Adema Finish Second Video For Cry Wolf Movie », metalunderground.com, (consulté le 27 juillet 2007).
  16. (en) zMETALlica, « Adema Frontman Luke Caraccioli Leaves the Band », metalunderground.com, (consulté le 27 juillet 2007).
  17. (en) deathbringer, « Adema Announce New Vocalist », metalunderground.com, (consulté le 27 juillet 2007).
  18. (en) deathbringer, « Adema Add Level Guitarist, Stream New Track », metalunderground.com, (consulté le 27 juillet 2007).
  19. (en) « Adema Signs With Immortal Records », Blabbermouth.net, (consulté le 26 octobre 2016).
  20. (en) MindSlavor, « Adema Has New Album Pushed Back », metalunderground.com, (consulté en 27 juillert 2007).
  21. (en) « Marky Chavez Leaves Adema (Again) | tunelab », Tunelab.com (consulté le 20 octobre 2011).
  22. (en) « Vocalist Marky Chavez Once Again Quits Adema », Blabbermouth.net, Roadrunner Records, (consulté le 26 octobre 2016).
  23. (en) « ADEMA: 'Topple The Giants' Details Revealed », sur Blabbermouth.net, (consulté le 26 octobre 2016).
  24. (en) Tommy Udo, Brave Nu World, Sanctuary Publishing, , 177–179 p. (ISBN 1-86074-415-X)
  25. (en) « Artists :: ADEMA », MusicMight
  26. a et b (en) James Christopher Monger, « Planets - Adema », AllMusic
  27. (en) Jim Farber, « Adema », Entertainment Weekly,
  28. (en) JT Griffith, « Adema - Adema », AllMusic.
  29. (en) « Review », Rolling Stone, (consulté le 27 décembre 2012).
  30. (en) JT Griffith, « Adema - Biography & History », AllMusic.

Liens externes[modifier | modifier le code]