Abattoirs du Roule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Abattoir du Roule)

Les abattoirs du Roule, également appelés abattoirs de Miromesnil étaient l'un des cinq abattoirs créés par Napoléon Ier en remplacement des nombreuses tueries présentes dans Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

Les abattoirs du Roule correspondaient à un quadrilatère situé du côté des numéros impairs de la rue de Miromesnil entre l'avenue de Munich au Sud[1], la rue de la Bienfaisance au Nord, la rue de Téhéran à l'Ouest. Son entrée était précédée d'une avenue dite à l'origine avenue de l'Abattoir[2]. Les bâtiments furent achevés et livrés aux bouchers en 1818.

Les abattoirs se composaient de 14 corps de bâtiments organisés autour de plusieurs cours.

Historique[modifier | modifier le code]

La création des abattoirs du Roule se fait par décret du . En remplacement des nombreuses tueries présentes à l'intérieur de Paris, pour des raisons sanitaires, Napoléon décidait de créer cinq tueries à l'extérieur de Paris : trois sur la rive droite de la Seine et deux sur la rive gauche.

Commencés le , ils furent terminés en 1818 : à partir du 15 septembre de la même année, il fut interdit de conduire les bestiaux à l'intérieur de Paris.

Construits par Louis François Petit-Radel, les abattoirs du Roule se composaient de 14 corps de bâtiments organisés autour de plusieurs cours et comprenaient 32 échaudoirs.

L'abattoir fut désaffecté et supprimé dès le Second Empire.

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Ainsi dénommée entre 1844 et 1857 et correspondant à la partie du boulevard Haussmann comprise entre la rue de Miromesnil et l'avenue de Plaisance (aujourd'hui rue de Téhéran)
  2. Ainsi dénommée puis avenue Percier après 1844

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]