Étiennette de Foix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Étiennette de Bigorre)
Aller à : navigation, rechercher
Étiennette de Foix
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Père
Mère
Gersende de Bigorre (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Enfants
Sanche IV de Navarre
Ramiro Garcés (en)
Fernando Garcés (d)
Raimondo Garcés de Navarre (d)
Urraca Garcés de Navarre (d)
Ermessinda Garcés de Navarre (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Son gisant dans la chapelle royale du Monastère Santa María la Real de Nájera.

Étiennette de Foix († 1066) est une reine consort de Navarre par son mariage en 1038, appelée aussi Estefanía de Foix.

Elle était généralement considérée comme fille de Bernard-Roger Ier de Carcassonne, comte de Foix et de Gersende, comtesse de Bigorre.

Elle épouse en 1038 García IV de Navarre (v. 1005 † 1054), roi de Navarre. De cette union naquirent[1] :

  • Sanche IV (1039 † 1076), roi de Navarre
  • Urracca, mariée à Garcia de Najera
  • Ermessinde, mariée à Fortun de Yarnoz
  • Ramiro († 1083), sire de Callohora
  • Ferdinand ou Fernando (†1068), sire de Bucesta, Jubera, Lagunilla y Oprela, il épousa Nuna Iniguez, fille d'un comte de Vizcaya
  • Raymond, dit "Le Fraticide", sire de Murillo et de Cameros
  • Jimena
  • Mayor, probablement[2] mariée à Guy II, comte de Mâcon
  • Sancha

Filiation[modifier | modifier le code]

Sa filiation en tant que fille de Bernard-Roger de Carcassonne, comte de Foix et de Gersende, comtesse de Bigorre est donné pour la première fois par Pierre de Marca[3], qui précise que « les mémoires du convent de Nagara établissent qu'elle était fille du comte de Foix », mais ne donne pas de référence précise[4]. Salazar y Acha a suggéré un premier mariage avec un noble catalan et dont elle aurait eu une fille du nom de Constance, ce qui expliquerait sa présence à Barcelone quand elle épouse le roi Garcia, ainsi qu'une précision d'une charte du du roi Sanche IV de Navarre dans lequel il mentionne sa sœur Constance, inconnue des enfants de Garcia IV et qui n'est pas mentionné dans le testament rédigé par ce dernier en 1066[5]

Christian Settipani la mentionne également mais la place comme fille de Raymond Borrell (972 † 1017), comte de Barcelone, et d'Ermesinde de Carcassonne, la sœur de Bernard-Roger de Carcassonne. Il l'identifie à la première épouse du normand Roger de Tosny, dit le Mangeur de Maure, qui exilé de Normandie par le duc Richard II, rejoint la cour de Barcelone, épouse la fille de la comtesse Ermesinde et combat les Maures avec efficacité[6]. Mais cette identification pose quelques problèmes. Quand Roger de Tosny peur revenir en Normandie, il épouse une Godehilde et meurt en 1040. Godehilde ne peut pas être la princesse barcelonaise. Cela suppose une annulation du mariage, chose encore possible à l'époque, mais le roi de Navarre aurait-il épousé une femme déjà mariée ? En fait, il semble que cette filiation catalonaise soit issue d'une erreur de Fernandez de Bethencourt[7], qu'il a rectifiée par la suite, mais qui a été reprise par Maurice Chaume, puis par Christian Settipani[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Foundation for Medieval Genealogy : « Navarre (Garcia IV) ».
  2. Foundation for Medieval Genealogy : « Navarre (Mayor de Navarre) ».
  3. Pierre de Marca, Histoire de Béarn, Pau, 1894-1912.
  4. Foundation for Medieval Genealogy : « Toulouse Nobility ».
  5. Salazar y Acha, « Reflexiones sobre la posible historicidad de un episodio de la Crónica Najerense », Principe de Viana,‎ , p. 154.
  6. Christian Settipani, La Noblesse du Midi Carolingien, Oxford, Linacre College, Unit for Prosopographical Research, coll. « Occasional Publications / 5 », , 388 p. (ISBN 1-900934-04-3), p. 147-9.
  7. (es) Fernandez de Béthencourt, Historia genealógica y aráldica de la monarquia espanola, Madrid, .
  8. Maurice Chaume, « En marge des croisades bourguignonnes d'Espagne », Annales de Bourgogne, vol. IX,‎ .