État (informatique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir État (homonymie).

En informatique, le terme désigne deux choses assez différentes :

  • Dans le contexte des processus, un état est l'ensemble formé par les données entrées, les données temporaires, les données calculées et le pointeur d'instruction (et généralement l'état des registres) par un processus ;
  • Similairement, dans le contexte d'un protocole de communication structuré en requêtes vers un serveur suivi de réponses, le protocole peut nécessiter que le serveur conserve un état dépendant de requêtes passées (contraire de serveur stateless). Exemple : dans une session FTP un état est conservé entre deux requêtes (le serveur doit se souvenir si l'utilisateur s'est identifié, quel sont le dossier courant et les paramètres de transfert). Une requête HTTP peut nécessiter ou non un état, mais si l'architecture du serveur est ReST il n'aura pas besoin d'état, toute information nécessaire étant fournie dans l'URL de la requête HTTP.
  • En gestion des données, un état, ou état d'impression, est une mise en forme (disposition, calculs) d'informations extraites d'une base de données, en vue de leur affichage ou de leur impression. La constitution d'états se fait sans qu'il y ait de modification des données utilisées, leur objet est de constituer diverses présentations synthétiques de ces données dans l'objectif de comprendre ce qu'elles recouvrent : statistiques, évolutions dans le temps, cumuls et sous-totaux, etc. Ce terme d'état est progressivement remplacé par l'anglicisme de 'reporting' en informatique décisionnelle.