École nationale d'art décoratif d'Aubusson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
École nationale d'art décoratif d’Aubusson (ÉNAD Aubusson)
Localisation
Localisation Aubusson, France
Coordonnées
géographiques
45° 57′ 14″ nord, 2° 09′ 59″ est
Informations
Nom original École municipale de dessin
Fondation 1884
Type Enseignement supérieur public
Site web http://ensa-limoges.fr/

L’école nationale d'art décoratif d’Aubusson (ÉNAD Aubusson) est une école d’art fondée au XVIIIe siècle, située à Aubusson[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L’école nationale d'art décoratif, dite parfois « école des arts » a succédé à l’école municipale de dessin, créée au XVIIIe siècle. Elle est nationalisée en 1884 et devient école nationale des arts décoratifs, après celles de Paris (1877), et de Limoges (1881). L’école était spécialisée dans les arts textiles (tapisserie de basse lisse, de haute lisse, broderie dite « sarrasine » jusqu’en 1908), et fondait sa pédagogie sur un apprentissage du dessin, notamment d’observation — ce qu’il était courant au XIXe siècle d’appeler « l’étude de la plante ». L’école occupait les locaux de l’ancien couvent des Récollets.

De 1917 aux années 1950, Antoine-Marius Martin réforme l’enseignement. Les cours de tapisseries de basse lisse sont redéfinis selon une approche technique nouvelle, principalement la réduction du nombre de couleurs, le grossissement des fils, le carton « à tons comptés » (préfiguration du carton numéroté que Jean Lurçat développera après 1938) ; sa « rénovation » de la tapisserie éclate aux yeux du grand public sur le stand de l'École lors de l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs de 1925 à Paris.

Durant les années 1960, Michel Tourlière porte un projet d’agrandissement considérable de l’école. Les anciens bâtiments sont détruits, ainsi que le palais de justice d’architecture néo-classique. En 1968-1969, les architectes Danis et Caradec conçoivent le bâtiment actuel, rationnel, fonctionnel, lumineux. Les salles de cours de tissage au dernier étage bénéficient d’une étude particulière de l’éclairage, afin qu’une lumière uniforme éclaire les salles.

Dans les années 1990, elle est rattachée à l’école d’art de Limoges, l’ensemble devient l’école nationale supérieure d’art Limoges-Aubusson (ENSA)[2]. La tapisserie n’est plus enseignée, du moins pas pour former des lissiers aptes à intégrer les ateliers ou les manufactures de tapisserie d’Aubusson.

Depuis 2007 est engagée la transformation de l’école en Cité internationale de la tapisserie et de l’art tissé. La fermeture de l’école est annoncée depuis plusieurs années, les étudiants ne la fréquentent plus de façon régulière depuis l’année scolaire 2010-2011. Le 1er juillet 2013, une AOT (Autorisation d'Occupation Temporaire) de quarante ans a été signée entre l'État et le Syndicat mixte de la Cité de la tapisserie. À cette même date, l'ensemble des collections de l'École a été confié en gestion à la cité de la tapisserie par l'État : matériel pédagogique, mobilier administratif, mobilier design, travaux d'élèves, collection de tapisseries, contenu de la bibliothèque, archives. Ces collections sont en cours de traitement (dépoussiérage, étude, inventaire, reconditionnement) jusqu'au moins à la fin de l'année 2014. Ce projet de cité, en cours de concrétisation, devrait se réaliser en 2014-2015, dès février 2014, la démolition de l'internat a débuté, la réhabilitation du bâtiment principal de l'École devrait débuter en septembre 2014.[Passage à actualiser]

Directeurs[modifier | modifier le code]

Enseignants[modifier | modifier le code]

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Avec un recrutement national, voire au-delà, cette école d'art spécialisée a accueilli des milliers d'élèves durant ses plus de 120 ans d'existence[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rue William-Dumazet.
  2. Sur le site de l'académie de Limoges.
  3. Ici, un article de Frédéric Gravier sur une médaille de l'école : http://www.saintrapt.com/aubusson/index.php?2010/09/02/1385-medaille-de-l-ecole-nationale-d-arts-decoratifs, une médaille plus récente toujours sur le même blog d'histoire locale aubussonnaise : http://www.saintrapt.com/aubusson/index.php?2010/04/06/1305-medaille-de-l-enad-2

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]