Échecs avancés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Échecs avancés (Advanced chess en anglais), quelquefois appelé Cyborg chess, sont une variante du jeu d'échecs où le joueur d'échecs se fait assister d'un ordinateur et de programmes d'échecs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Kasparov-topalov

Ce type de jeu, qui a pour objectif d'améliorer la qualité du jeu tout en évitant les erreurs humaines qui entachent certaines parties, a été présenté en par Garry Kasparov et Veselin Topalov dans un match de 6 parties organisé dans la ville de León, dans le nord-ouest de l'Espagne. Garry Kasparov a utilisé le moteur Fritz 5 et Veselin Topalov ChessBase 7.0. Le match s'est terminé par une égalité de 3-3.

Plus tard, la ville a accueilli le tournoi à d'autres reprises, mais avec quelques discontinuités. En 1999, 2000 et 2001 il a été remporté par Viswanathan Anand et, en 2002, par Vladimir Kramnik.

À partir de 2005, les modes de jeu ont changé et les échecs avancés se sont transformés en échecs avancés en style libre, où le joueur, appelé Centaure, peut également se faire assister d'une équipe d'autres joueurs ou des programmes d'échecs informatiques.

Le jeu de León[modifier | modifier le code]

Les adversaires sont dans un salon, mais chacun devant leur ordinateur. Le temps assigné est d'une heure pour les deux. Les adversaires entrent dans le programme et prennent en compte la réponse s'ils la modifient. Dans les cas, assez fréquents, dans lesquels deux ou plusieurs coups sont considérés par l’ordinateur équivalent, le joueur choisit celui qui est le plus correct du point de vue stratégique.

Tout au long du jeu, l'image de l'écran du joueur est visible, agrandie, sur un grand écran devant le public afin qu'il puisse suivre, en plus des mouvements, le développement du plan stratégique du joueur. Dans une pièce séparée se trouve un commentateur, connecté avec les ordinateurs des joueurs, qui explique et analyse à son tour, pour le bénéfice du public, les mouvements les plus significatifs des deux.

Les échecs avancés en style libre[modifier | modifier le code]

Depuis 2005 les échecs avancés se sont développés, se libérant progressivement du conditionnement des premiers tournois de Leòn et devenant en fait ce que nous pouvons définir «échecs avancés en style libre» ou même «échecs style libre» (freestyle chess en anglais).

Ces nouveaux tournois, en effet, se déroulent entre des joueurs qui peuvent utiliser n'importe quel support, à la fois humain et technique, pour sélectionner les meilleurs coups possibles. Il est donc permis de consulter des livres et de grands maîtres d'échecs, mais surtout le logiciel d'échecs le plus important, comme cela a longtemps été le cas dans les jeux par correspondance.

La différence fondamentale entre les échecs par correspondance et les échecs avancés en style libre est l'utilisation du temps. En fait, alors que dans le premier vous avez des temps très longs (les jeux durent même quelques années!), dans le deuxième les temps sont encore plus bas que ceux attendus pour les jeux traditionnels, généralement une heure à tête + 15 secondes pour chaque mouvement, et vous devez faire face à l'horloge. En bref, toute consultation et analyse est autorisée, mais seulement dans les délais établis.

Le centaure[modifier | modifier le code]

Albert Einstein a dit: « Les ordinateurs sont incroyablement rapides, précis et stupides. Les hommes sont incroyablement lents, inexacts et intelligents. L'ensemble des deux constitue une force incalculable. » [réf. nécessaire]

Le joueur d'échecs avancés en style libre est normalement appelé Centaure, terme mythologique approprié pour définir le travail conjoint de l'homme et l'ordinateur. Il est fondamental, en effet, l'intégration étroite entre l'homme et la machine. Dans les échecs traditionnelles on peut compter seulement sur la qualité du joueur d'échecs, tandis que dans les tournois entre ordinateurs compte la vitesse et la capacité d'analyser de la machine.

La véritable force du centaure est d'être capable de "combiner" la capacité stratégique, qui appartient à l'esprit humain, avec la suprématie analytique de l'ordinateur. Et quand la «combinaison» atteint le juste équilibre entre l'humain et le composant électronique, vous créez une synergie profonde et le centaure devient un des plus forts joueurs d'échecs dans le monde et peut produire des jeux qui confinent à la perfection. C'est précisément pour cette raison que les échecs avancés en style libre ont été récemment définis la "Formule 1" du jeu des échecs.

Les tournois des échecs avancés en style libre[modifier | modifier le code]

Eros Riccio

Au cours des dernières années il y a eu, dans le monde, un certain nombre de tournois d'échecs avancés en style libre pour centaures (centaure = joueur humain assisté par ordinateur). Le plus important a été le PAL/CSS Freestyle-tournament, parrainé par le PAL-Groupe (Abu Dhabi), qui a eu un niveau de jeu très élevé et les lauréats, dans l'ordre chronologique, ont été les suivants :

  • Zacks (Steven Cramton et Stephen Zackery, USA) ;
  • Zorchamp (Hydra (ordinateur d'échecs), Émirats arabes unis) ;
  • Rajlich (Vasik Rajlich, Hongrie) ;
  • Xakru (Jiri Dufek, République tchèque) ;
  • Flying Saucers (Dagh Nielsen, Danemark) ;
  • Rajlich (Vasik Rajlich, Hongrie) ;
  • Ibermax (Anson Williams, Angleterre) et
  • Ultima (Eros Riccio, Italie).

Des tournois similaires ont été organisées par le serveur d'échecs par correspondance FICGS (Chess Freestyle Cup), par ChessBase (Computer Bild Spiele Schach Turnier) et par Infinity Chess (Welcome Freestyle Tournament, Christmas Freestyle Tournament, 1° Freestyle Masters 2009, 1° IC Freestyle Tournament 2012, etc.).

Eros Riccio a été le joueur le plus titré du freestyle. En fait, sur la base des résultats obtenus dans les tournois d'échecs avancés, a été développé par Infinity Chess une classification spéciale Elo pour les centaures[1], qui voit en première place Sephiroth (Eros Riccio) avec 2 755 points Elo, en deuxième place Ultima (Eros Riccio) avec 2 715 points Elo et troisième Rajlich (Vasik Rajlich) avec 2 712 points Elo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]