À l'hôtel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
À l'hôtel
Publication
Auteur Anton Tchekhov
Langue Russe
Parution Drapeau : Russie 1885, dans Les Éclats

À l'hôtel est une nouvelle d’Anton Tchekhov.

Historique[modifier | modifier le code]

À l'hôtel est initialement publiée dans la revue russe Les Éclats en 1885, signée Antocha Tchékhonté[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

La colonelle Nachatyrina se plaint au directeur de l’hôtel où elle est descendue avec ses deux filles : leur voisin de chambre raconte des histoires obscènes, heureusement que ses filles ne comprennent pas.

Le directeur en convient. Leur voisin est le capitaine Kikine, un noble dont il essaie de se débarrasser depuis plusieurs mois sans succès, il boit, se promène en caleçon dans les couloirs, tire au pistolet dans les murs, se bat. C’est un beau jeune homme, non marié, mais une calamité, conclut-il.

Le fait qu’il ne soit pas marié résonne immédiatement à l’oreille de la colonelle comme une chance qu’il faut saisir. Elle ordonne à ses deux filles de mettre leurs plus belles robes et au directeur de l’hôtel d’inviter le capitaine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir Dictionnaire Tchekhov, Page 145 à Kikine, Françoise Darnal-Lesné, Édition L'Harmattan, 2010, (ISBN 978 2 296 11343 5)

Édition française[modifier | modifier le code]