Vocabulaire radio professionnel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans les communications radios, les organismes de sécurité, de forces de l'ordre ou de secours disposent d'un vocabulaire destiné à simplifier et uniformiser les échanges. Certains mots remplacent des phrases ou des ordres, d'autres balisent les communications pour en faciliter la compréhension.

Dans le même ordre d'idée, lorsque l'état de la communication le nécessite, on peut faire usage de l'alphabet radio ou de l'énumération.

Liste d'expressions utilisées dans les communications radiotéléphoniques
Expression Signification Remarque
ASAP Dès que possible As Soon As Possible (anglais) - Les sapeurs-pompiers, la gendarmerie, la police et les secouristes français utilisent le terme « Rapidement ! »
AFFIRMATIF Oui On utilise AFFIRME en aéronautique pour éviter toute confusion avec NEGATIF
NEGATIF Non
ACK Accusé de réception ( de l'anglais Acknowledged = Validé ) Voir Ack - Les sapeurs-pompiers, la gendarmerie, la police et les secouristes français utilisent le terme « Correct ! »
BREAK Demande pour interrompre une communication en cours pour passer un message urgent - Les sapeurs-pompiers, la gendarmerie, la police et les secouristes français utilisent le terme « Urgent ! ». En aviation, les contrôleurs utilisent BREAK-BREAK pour séparer les messages destinés à deux aéronefs différents sur les plateformes à fort trafic lorsque la situation l'impose (risque pour la sécurité, fort trafic radio...) ; le message suivi du BREAK ne doit pas être collationné.
ICI Mot clé séparant l'indicatif du destinataire de celui de l'émetteur
J'EPELLE Prévient le destinataire que l'on va épeler un mot. l'armée utilise "je collationne".
NACK Accusé de réception négatif Voir Ack
OVER À vous Indique que l'on attend une réponse — Les sapeurs-pompiers, la gendarmerie, la police et les secouristes français utilisent le terme « Transmettez ! ». L'armée utilise le terme "parlez !"
OUT Terminé Fin de communication — les sapeurs-pompiers, la gendarmerie, l'armée, la police et les secouristes français utilisent le terme « Terminé ! »
RADIO CHECK Essai radio, demande l'évaluation de la qualité de la communication - Les sapeurs-pompiers, la gendarmerie, l'armée, la police et les secouristes français utilisent le terme « Essai radio ! »
ROGER Bien compris - Les sapeurs-pompiers, la gendarmerie, la police et les secouristes français utilisent le terme « Bien reçu ! ». L'armée utilise "reçu". Nota : on ne dit pas "5 sur 5" mais on qualifie la puissance et la lisibilité, ex :"reçu fort et clair". "reçu faible haché" signifie signal faible, des mots sont incompréhensibles, on va devoir collationner le message.
RECTIFICATION Correction du message précédent
SILENCE RADIO Interdiction d'émettre pour tous les opérateurs, sauf message urgent ou appel du PCO Résulte d'un break d'urgence ou précède un message de haute importance. Reste en application jusqu'à l'annonce de FIN DE SILENCE RADIO par le PCO (Poste de Commandement Opérationnel). L'armée utilise "silence, silence, silence" (3 répétition) pour imposer le silence radio total sur la fréquence.
ETA Heure estimée d'arrivée Estimated Time of Arrival (anglais)
ETD Heure estimée de départ Estimated Time of Departure (anglais)
SITREP Demande un bilan de la situation à un poste donné Situation report (anglais)
STRIKE Annonce un accident ou un blessé réel lors d'un exercice
WAIT Attendez - Les sapeurs-pompiers, la gendarmerie, la police et les secouristes français utilisent le terme « Attente ! ». L'armée utilise "attendez".
WILCO J'ai bien compris et j'exécute we WILL COmply (littéralement "Nous allons exécuter" en anglais) - Les sapeurs-pompiers, la gendarmerie, la police, l'armée de terre, la marine, l'armée de l'air et les secouristes français utilisent le terme « Bien reçu ! »