Utilisateur:Maîtrise de Garçons de Colmar

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Maîtrise de Garçons de Colmar

http://www.maitrise-colmar.asso.fr

A sa création, en 1985, la Maîtrise de Garçons de Colmar rassemblait treize chanteurs. La formation en compte aujourd’hui plus de soixante, témoin du renouveau des Maîtrises en France. En vingt ans, la Maîtrise est devenue un ensemble choral de tout premier plan. Sous la houlette d’Arlette Steyer qui la dirige depuis le début, et grâce au concours du Ministère de la Culture, de l’Education Nationale et de la Ville de Colmar, elle est devenue un acteur incontournable de la vie musicale en Alsace.

Elle est un partenaire régulier des grandes institutions culturelles de la Région Alsace : l’Opéra National du Rhin, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et l’Atelier du Rhin. La notoriété du choeur s’étend bien au-delà des frontières régionales : concerts, festivals, tournées en France et à l’étranger : Allemagne, Suisse, Angleterre, Etats-Unis, Canada, Chine, Japon, Vatican etc.

Elle explore un vaste répertoire, du grégorien aux musiques du XXe siècle en passant par le baroque. La Maîtrise interprète de grandes oeuvres avec orchestre (La Création de Haydn, les Vêpres et le Requiem de Mozart, le War Requiem de Britten, …). En de multiples occasions, des chefs et des compositeurs de renom la dirigent, Gilbert Amy, Pierre Cao, Theodor Guschlbauer, Eliahu Inbal, Jean-Claude Malgoire, Daniel Klajner… Ces manifestations ont donné lieu à une discographie abondante, une quinzaine de CDs en vingt ans dont le dernier né, le Requiem de Maurice Duruflé enregistré par Bayard Musique. La Maîtrise s’est vue récompensée par de nombreuses distinctions : Diapason d’Or, prix Menotti, prix Palestrina, prix Liliane Bettencourt …. et a été élue chœur de l’Union Européenne.

L’équipe pédagogique assure la formation vocale et musicale des élèves. Centrée sur le chant choral, cette formation développe aussi fortement l’écoute des autres, stimule l’expression et la responsabilité personnelle au sein du groupe, leur apprend la vie en collectivité, ouverte sur les rencontres faites au hasard des concerts et des tournées. Une aventure qui engage les garçons et leurs parents sur toute la durée de la scolarité. C’est le prix d’une excellence saluée par l’ensemble du monde musical.


Arlette Steyer, direction musicale

Arlette Steyer est la directrice artistique et pédagogique de l’Ecole Maîtrisienne et de la Maîtrise de Garçons de Colmar qu’elle a fondées en 1985 avec Eugène Maegey, directeur du Conservatoire à Rayonnement Départemental de Colmar. Chef de choeur et chanteuse diplômée des Conservatoires de Colmar et Strasbourg, titulaire du CA de chant choral, elle a suivi des études musicales complètes à la Maîtrise de Radio France à Paris.

Soliste pendant dix ans aux Arts Florissants dirigés par William Christie, elle s’est produite sur toutes les grandes scènes européennes, aux Etats- Unis, dans les pays de l’Est, et a enregistré une douzaine de disques.

Elle a notamment interprété le rôle titre de Doris dans Atys de Lully à l’Opéra de Paris. Lauréate de la «Fondation Alsace», titulaire des Palmes Académiques, Arlette Steyer est sollicitée dans les grandes institutions pour sa réflexion sur le chant choral, et régulièrement invitée aux rencontres chorales nationales et internationales. Sous sa direction, la Maîtrise a obtenu entre autres le Diapason d’Or, le prix Menotti, le premier prix du concours national Palestrina, le prix Liliane Bettencourt de l’Académie Française, et a été élue choeur de l’Union Européenne.

Oeuvrant pour une conception de programmes inédits et variés, son expérience de chanteuse et de professeur ont permis à la Maîtrise de Garçons de Colmar d’acquérir ce niveau, reconnu unanimement.